À la uneActualitéCôte d’AzurFranceRégions

Queernaval : la parade des fiertés

Après une première édition très réussie en 2015, Lou Queernaval, carnaval gay organisé en parallèle de la grande parade de la ville, défilera le 19 février prochain. À trois jours de l’évènement, l’organisation bat son plein.

« Voyage voyage, plus loin que la nuit et le jour »… Ces paroles vous rappellent quelque chose ? Allez, oui, c’était il y a 30 ans. Oui, voilà, vous y êtes : Desireless ! Voyage voyage ! Si vous habitez dans la région niçoise, il y a de fortes chances que vous entendiez parler d’elle prochainement. C’est la marraine du Queernaval 2016. En plus du classique et immense carnaval, qui se déroule du 13 au 28 février à Nice, Lou Queernaval se fait de nouveau une place le temps d’une soirée. Dès 21h, déguisements tout aussi affriolants et délirants les uns que les autres et chars colorés à outrance battront le pavé de Masséna.

Ces festivités, Erwann Le Hô les connaît bien. Il est en effet le chargé de communication du Queernaval. Cinq jours, et les préparatifs avancent doucement. « Tous les outils de communication sont finalisés, les affiches, le site Internet, les livrets de présentation » ; pour ce qui est des chars, « on s’y met dix jours avant, c’est un délai suffisant ». Celui qui est aussi M. Loyal de la soirée se félicite des « 500 bénévoles qui travaillent pour le Queernaval, qui proposent des animations, aident à la décoration », etc.

queernaval

Mathieu en pleine confection des décors colorés du Queernaval
(page Facebook Mathieu Mercuri)

« ÇA TOUCHE LES PLUMES DES DRAG-QUEENS ET LES MUSCLES DES BEAUX GOSSES ! »

Toute cette organisation coûte assez cher, reconnaît Erwann Le Hô. « Chaque char coûte plusieurs milliers d’euros, c’est un gros budget. On essaye d’avoir des partenariats avec des hôtels, des établissements, de vendre nos espaces publicitaires pour les financer » détaille-t-il. La manifestation se fait sans subvention publique.

Hors de ces considérations financières, Lou Queernaval a fait l’objet l’année dernière d’une vraie surprise quant à son image. « La population l’a pris comme une véritable fête populaire, elle a valorisé l’image du milieu LGBT » reconnaît Erwann Le Hô : « ça touchait les plumes des drag-queens, les muscles des beaux gosses, et tout le monde s’y mettait ! ». Le Queernaval se déroulera le 19 février prochain sur la place Masséna, dès 21h. Un évènement totalement gratuit, force de sa popularité toute récente.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFrancePolitiqueSociété

Désormais, les forces de police n’utiliseront plus la « clé d’étranglement » comme technique d'interpellation

À la uneCinémaCulture

Universal annonce le retour de ‘L’Exorciste’ avec une nouvelle trilogie en préparation

À la uneJeux olympiquesSport

JO de Tokyo, jour 7 : Florent Manaudou en lice pour le podium, les français champions olympiques en judo

À la uneFaits DiversInternational

Angleterre : 40 personnes arrêtées pour abus sexuels sur mineurs

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux