Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéFaits Divers

Qu’est-ce qui est arrivé à Jérémy Cohen ?

Mort de Jérémy Cohen accident tramway agression témoignage TPMP

Décédé en février dernier après s’être fait percuté par un tramway, une vidéo publiée sur les réseaux sociaux vient semer le doute autour des circonstances de la mort de Jérémy Cohen.

Un homme a été heurté par un tramway de la ligne 1 qui relie Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) à Noisy-le-Sec“, racontait Le Parisien, le 17 février dernier. Cet homme, c’était Jérémy Cohen. Âgé de 31 ans et de confession juive, sa disparition a d’abord été considérée comme un accident de la route. “Selon la RATP, il a traversé la plateforme des voies en dehors des traversées piétonnes“, poursuivait le quotidien. Toutefois, ce lundi 4 avril, une vidéo circulant sur les réseaux sociaux a remis en cause les circonstances de la mort de la victime.

Dans cette dernière filmée depuis un immeuble voisin à Bobigny, on peut y voir un attroupement de plusieurs individus dans la rue. Au centre de celui-ci, un homme se fait violemment frappé à de nombreuses reprises. Il réussit tant bien que mal à se relever et prend la fuite avant de se faire renversé par un tramway. “De sources concordantes, il s’agit bien de Jérémy Cohen“, a confirmé CNews.

Ouverture d’une enquête pour “violences volontaires en réunion”

Dans un communiqué publié en début de semaine, le parquet de Bobigny représenté par le procureur Eric Marthais précise que “les éléments recueillis permettait de comprendre que, quelques instants avant l’accident, la victime avait subi des violences“. Avant d’ajouter : “L’hypothèse que la victime ait traversé les voies du tramway pour échapper à ses agresseurs était naturellement prise en compte“. Face à ce constat, en plus d’une première enquête pour “homicide involontaire” ouverte au lendemain de la mort de Jérémy Cohen, une seconde information judiciaire a donc été ouverte pour “violences volontaires en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner“.

Des réactions de la classe politique

Suite à l’arrivée de ces nouvelles images, les réactions de la part des candidats à la présidentielle se sont enchaînées. “Est-il mort pour fuir les racailles ? Est-il mort parce que juif ? Pourquoi cette affaire est-elle étouffée ?“, s’est indigné Eric Zemmour sur Twitter. Le candidat Reconquête! a pointé du doigt dans Valeurs Actuelles un “laxisme de la justice“, une “lâcheté des médias” et un “antisémitisme enragé“. Toujours à droite, Marine Le Pen a soulevé l’hypothèse d’un meurtre antisémite, elle aussi : “Ce qui était présenté comme un accident pourrait être un meurtre antisémite“.

Anne Hidalgo (PS), Yannick Jadot (EELV) et Valérie Pécresse (LR) ont également exprimé leur soutien à travers des tweets, réclamant que “toute la lumière soit faite” sur cette affaire.

À lire aussi : Avant Boutcha, le massacre d’Oradour-sur-Glane

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
ActualitéInternational

Qui est Roberto Saviano, cet écrivain sous protection, qui a rendu hommage à Rushdie ?

ActualitéEnvironnement

Qu’est-ce qu’on risque si la Méditerranée surchauffe ?

À la uneInternational

Pourquoi J.K Rowling est-elle menacée à son tour ?

À la uneFranceSéries Tv

Qui sera l'héroïne de la saison 2 de L'école de la vie ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux