À la uneSociété

Qui est Charlotte Arnould, la femme qui accuse Gérard Depardieu de viols ?

En 2018, la comédienne Charlotte Arnould porte plainte pour viols contre Gérard Depardieu. Hier, pour la première fois depuis 5 ans, elle prend la parole sur BFMTV.

En décembre 2021, l’actrice tweete “J’ai été violée par Gérard Depardieu en 2018 ”. Charlotte Arnould accuse l’acteur de 74 ans de l’avoir violée 2 fois. Danseuse confirmée, pianiste et actrice en devenir, en 2016 elle intègre le laboratoire de l’acteur, une école d’art dramatique parisienne, pour une formation de trois ans. En 2019, la jeune comédienne prête sa voix aux versions françaises des séries Netflix The End of the F***ing World et Atypical.

Charlotte connait Gerard Depardieu depuis l’enfance. « C’est un ami de mon père, il m’a tenu dans ses bras quand j’étais bébé, il y avait une confiance et une estime“ affirme la comédienne lors de son entretien pour BFM. Été 2018, l’acteur l’invite chez elle, la jeune femme de 22 ans s’y rend et “ assez rapidement tout bascule” témoigne-t-elle.

 Une affaire Depardieu ??

“Je sais qu’il s’est passé quelque chose de très grave mais je vais mettre un petit peu de temps pour l’intégrer et le conscientiser. C’est là que je vais faire la démarche d’aller porter plainte “. Le 27 août, deux semaines après les faits, la jeune femme porte plainte une première fois, cette dernière est classée sans suite. Mais, en 2020, après un second dépôt de plainte de la danseuse, la juge d’instruction fait état “d’indices graves et concordants”. Le 16 décembre de la même année, l’acteur de 74 ans est alors mis en examen pour soupçons de viols et d’agressions sexuelles ( mise en examen par la suite confirmée en mars 2022 par la Cour d’appel ).

A lire aussi : 5 femmes importantes dans le mouvement MeToo

En avril 2023, dans les colonnes de Médiapart, treize femmes accusent de violences sexuelles l’acteur. Propos sexistes, blagues salaces, mains baladeuses et agressions sexuelles entre 2004 et 2022, les faits auraient eu lieu principalement sur des tournages et, qui plus est, dans une atmosphères de « complaisance » de la part des témoins et des équipes de production alertées «Oh ça va, c’est Gérard !» . Si Gérard Depardieu, “dément formellement l’ensemble des accusations susceptibles de relever de la loi pénale”, une journaliste de Tf1 témoin du comportement de l’acteur témoigne. Présente sur le tournage du film Maison de retraite, elle affirme que Gérard Depardieu « a poussé un énorme grognement de bête à deux centimètres de son visage en la regardant dans les yeux ». La jeune victime est ,elle, « devenue toute rouge, a baissé les yeux ».

La comédienne Charlotte Arnould dénonce cette “omerta énorme” autour de l’acteur avant de poursuivre “ il y a des gens qui permettent que ce soit possible. Tous ces gens qui sont au pouvoir nourrissent le monstre ». L’’intégralité de l’entretien accordé à la chaîne sera diffusée ce soir à 21h.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinéma

Le Comte de Monte-Cristo : les premières images sont là

À la uneMédiasMusique

"LOL : qui rit sort" : c'est quoi la "Barbichette Song" ?

À la uneSociété

C'est quoi l'opération escargot qui a lieu ce lundi ?

À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 4e soirée d'audition ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux