ActualitéFootSport

Real Madrid: Galactique!

Alfredo Di Stefano /@AP Blogspot

Le Real Madrid fait parler de lui en cette période de mercato agité. Intéressés par les plus grands joueurs et ne se fixant aucune limite financière, les dirigeants du club de la capitale espagnole confirment sa réputation ambitieuse de Galactique.

La décima

Varane /@katabasis Flickr

Raphaël Varane fait partie de cette nouvelle génération sur laquelle les supporters madrilènes comptent

Ils l’attendaient depuis 12 ans, c’est maintenant chose faite ! Le Real Madrid a réussi à atteindre la DECIMA, c’est-à-dire leur dixième trophée de Ligue des Champions. La dernière fois, c’était en 2002 sous Vicente del Bosque.
Cette saison-ci, en mai dernier, ils affrontaient en finale l’Atletico Madrid del Cholo Diego Simeone. Alors que l’Atleti s’était emparé de la Liga une semaine avant, les hommes de Carlo Ancelotti ont su rebondir dans un Estadio da Luz plein à craquer. Et ce, grâce à une génération talentueuse. On retrouve par exemple Isco, Varane et autres Benzema.
Pourtant, le joueur qui a fait le plus parler de lui ne fait pas partie de la génération qui a remporté le championnat sous José Mourinho. En effet, c’est l’arrivée de Gareth Bale qui a été bénéfique. Il est vrai que Florentino Perez a essuyé bon nombre de critiques quant à l’accord trouvé pour le gallois la saison dernière, en provenance de Tottenham. Et pour cause : le montant du transfert était exorbitant. Estimé entre 91 et 100 millions d’euros, nous n’avons jamais su exactement combien le président Perez avait dépensé pour sa perle. La raison principale, outre le mystère autour de cette affaire, est sûrement que jusqu’ici, le joueur le plus cher de l’histoire était Cristiano Ronaldo (94 millions en provenance de Manchester United). Seulement voilà, apprendre qu’un joueur qui a inscrit 56 buts en 3 saisons (alors que CR7, en CR9 en était à 118 buts pour autant d’années), international d’une sélection peu mise en avant et sans grands titres, a coûté plus cher que soi et que l’on passe en deuxième position derrière, cela pourrait froisser l’ego de la star portugaise.

L’effectif tourné vers l’avenir

Navas /@calciostreaming Flickr

Le portier costaricien vient de s’engager avec le Real, une arrivée qui annonce la fin du duo Diego Lopez – Iker Casillas

Les madrilènes évoluent en accordant toute leur confiance aux nouveaux, en rajeunissant l’équipe mais également en faisant appel aux pépites de cette Coupe du monde 2014. Keylor Navas, Toni Kroos, ou encore James Rodriguez, tels sont les joueurs qui sont sur les tablettes de Florentino Perez. Et on le sait, lorsque le « Presi » veut un joueur, généralement, il l’a. Le premier, justement, s’est fait remarquer grâce à ses arrêts lors du Mondial. A 27 ans, il ne s’agit pas d’un amateur ou d’un petit nouveau, Keylor Navas est rodé. Portier de Levante, s’il ne s’est pas fait remarquer via la Liga, le Costa Rica lui permet aujourd’hui de rejoindre la Maison Blanche. Doublure ou titulaire ? Aucune information à ce sujet n’a filtré. Marca a annoncé ce matin qu’un accord a été trouvé avec le Levante UD et que la clause de 10 millions d’euros qui lie le joueur au club de la communauté valencienne a été payée. Reste à savoir si Casillas a trouvé un club. Rappelons que San Iker n’a pas quitté le club et que Diego Lopez est lui aussi toujours présent.
Le média espagnol « El Confidencial » (Qui s’apparente à The Guardian) a d’ailleurs révélé que plusieurs joueurs madrilènes étaient sur la sellette et avaient jusqu’au 1er août pour donner une réponse au club quant à leur départ ou leur prolongation. Casillas serait ainsi le premier concerné sur la liste.
Mais les Merengue savent bien qu’en gagnant des espoirs, ils perdent des stars. Ainsi, Angel Di Maria serait sur le départ. Auteur d’une bonne saison avec le Real, capable du meilleur comme du pire, l’ailier argentin a l’embarras du choix. C’est notamment le Paris Saint-Germain qui serait en lutte avec les dirigeants madrilènes pour s’offrir l’atout principal de l’Albicéleste.
Il ne devrait pas être le seul à quitter la capitale espagnole car Sami Khedira, tout récent champion du monde, devrait prendre la direction d’Arsenal et ainsi rejoindre son coéquipier de toujours Mesut Özil.

Sans Zidane, avec Cannavaro ?

Zidane /@voyagesprovence Flickr

Les anciens du Real ont une place importante dans la vie du club, et sont aussi l’avenir de celui-ci, au même titre que les jeunes.

Si le Real est très à cheval sur la qualité de son effectif, il l’est aussi concernant son staff. Les anciens joueurs étant « l’âme » du club, ils prennent une place importante dans la vie de l’équipe. Ainsi, Florentino Perez avait fait d’Alfredo di Stefano (légende du club) le président d’honneur du Real Madrid.
D’autre part, si l’adjoint de Carlo Ancelotti, et de José Mourinho avant lui, était Zinedine Zidane, la saison à venir, cela va changer ! Zizou ayant accepté d’entraîner le Real Castilla (réserve de l’équipe A), une autre figure de la Maison Blanche doit prendre sa place : Fabio Cannavaro. Le Ballon d’Or est en tête pour prendre le relai aux côtés de Carlo. Une saison chargée attend donc les coéquipiers de Karim Benzema qui devront se hisser en haut du classement pour retrouver le trophée de la Liga et ainsi reprendre son avantage sur le Barça et l’Atleti. Et pourquoi pas combiner Liga, Copa del Rey et Ligue des Champions, pour un ‘triplete’ royal ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Anthracite, la nouvelle série de l'équipe de Profilage

ActualitéCinémaHistoire

Godzilla vs Kong : est-ce que la Terre est vraiment creuse ?

ActualitéSéries Tv

C'était en 2000 ... Les experts, révolution scientifique dans la série policière

À la uneSport

Jeux Olympiques 2024 : quel est le rituel d’allumage de la flamme olympique ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux