À la uneActualitéSportTennis

Roger Federer : Le tennis au plus-que-parfait

Roger Federer fêtera son 33ème anniversaire le 8 août prochain. En attendant d’ouvrir ses cadeaux, il espère ramener chez lui son 18ème titre du Grand Chelem et son 8ème trophée de Wimbledon. De quoi être « vert » de jalousie. Le Suisse, né à Bâle, est sans conteste le plus grand joueur de tennis de tout les temps. Celui-ci ne compte pas s’arrêter en si bon chemin malgré l’éclosion de jeunes joueurs, venus reprendre la relève.

Il jouera sa 9ème demi-finale sur le gazon londonien face au géant canadien, Milos Raonic, contre qui il n’a jamais perdu une rencontre. Il n’a perdu qu’un set en cours de route, contre son ami et compatriote Stanislas Wawrinka au tour précédent. Après l’élimination précoce de Nadal et Murray, les chances de victoire du Suisse n’ont plus été aussi élevé depuis son dernier sacre.

Pour en arrivé à ce niveau, « Le Maître » à d’abord été un novice comme tout autre personne. Il a tenu sa première raquette à l’age de huit ans lorsqu’il intègre le club de tennis TC Old Boys dans sa ville natale de Bâle. Très vite, il devient champion national dans toutes les catégories junior. Pour passer professionnel, il décide de poursuivre sa formation en 1995 en intégrant le Centre national suisse d’Ecublens. En seulement 2 ans, il remporte sept tournois juniors et se permet d’imaginer un carrière au plus haut niveau.

Federer-le-maitre-est-bien-de-retour

De février 2001 à juillet 2014, Roger Federer c’est 79 titres, dont 17 Grand Chelem, 21 Masters 1000 et 6 titres de maître (masters). Le suisse est devenu en l’espace de 13 ans la référence en terme de tennis. En plus d’être fort, il est aussi l’un des plus grand gentleman du circuit. Au delà de son tennis proche de la perfection, d’un coup droit rayonnant, du jeu de jambe le plus précis qui existe, ce génie du tennis à surtout développé un mental à toute épreuve. Recordman du nombre de semaine en tête du classement mondial (302 semaines), Roger à fait taire plus d’un outsider lors de nombreuses compétitions. Nombreux sont les joueurs qui ont, pendant un laps de temps très court, frôlé le niveau de Federer sans jamais pouvoir l’atteindre. Par exemple, Gilles Simon, joueur français au niveau intellectuel supérieur à beaucoup d’autres, s’est fait connaître en 2008 après ses 3 victoires en tournoi et sa qualification pour le masters de fin de saison. Inconscient de son évolution et inconnu sur le circuit, le joueur français avait découvert le succès de la réussite pour entrer dans le cercle très fermé des adversaires à prendre au sérieux. Pourtant, l’année suivante, attendu par ses adversaires, Gilles Simon ne trouvait plus la clé pour sortir vainqueur de ses matchs au couteau. A l’image d’un mur d’escalade, Gilles Simon semble avoir regardé en bas trop tôt, et, pris de vertige, s’est brutalementarrêté, tétanisé.

Outre les statistiques et le nombre de records battus, c’est le défi aux lois psychologiques, aux faiblesses naturelles de l’homme, qui rend la trajectoire de Federer admirable. C’est sous le prisme de la constance, de l’intelligence dans l’effort, de la persévérance, de la capacité incroyable à se remettre en question sans pour autant se perdre sous le poids des échecs que ses admirateurs peuvent lui rendre hommage. C’est cet équilibre intérieur, cette perfection là qui inspire au quotidien et qui fait de Federer un modèle de vie autant qu’un virtuose de la balle jaune.

ob_220078_roger-federer-loves-to-spend-time-with

Mis à part l’aspect physique et mental du personnage, Roger reste un homme ouvert et jette un regard extérieur au tennis. L’homme est marié depuis le 11 avril 2009 à l’ancienne joueuse de tennis suisse Miroslava Vavrinec (allias Mirka) qu’il a rencontré lors des Jeux olympiques de Sydney en 2000. Père de jumelles, Charlene Riva et Myla Rose en juillet 2009 il donne encore naissance à des jumeaux appelé Leo et Lenny. Le champion Suisse s’est notamment investi dans plusieurs actions humanitaires, spécialement en faveur des enfants. Tout commence en 2003 avec la Fondation Roger Federer, qui a pour but d’aider les personnes défavorisées et d’encourager le sport dans le monde. L’association s’étend jusqu’en Afrique du Sud, au Mali, en Etiopie et encourage des jeunes athlètes en Suisse. Le slogan est : « I am tomorrow’s future » (« Je suis le futur de demain »). En 2010, il mobilise la plupart des stars du tennis mondial un jours avant l’ouverture de l’Open d’Australie suite au tremblement de terre survenu à Haïti. Rafael Nadal, Novak Djokovic, Lleyton Hewitt, Andy Roddick, Kim Clijsters, Serena Williams et Samantha Stosur répondent à l’appel du maître. Cette soirée a ainsi rapporté près de 200 000 dollars australiens, directement reversés à l’association.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéSéries TvVoyages

Plus belle la vie : c'est quoi le quartier du Panier qui a inspiré la série ?

À la uneFranceInternational

“Sophie Adenot dans l'espace” : quelles études pour devenir astronaute ?

À la uneCinémaCulture

Qui est Sean Baker, le réalisateur qui a eu la Palme d’or à Cannes ?

À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : quand Luce Mouchel prouve en une scène qu'on peut faire de grandes choses dans du soap

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux