À la uneActualitéSportTennis

Roland-Garros (f) : Ostapenko s’offre une finale pour ses 20 ans !

Ostapenko

Jelena Ostapenko (n°47 WTA) s’est qualifiée pour la finale de Roland-Garros, le jour de ses 20 ans. La jeune et surprenante Lettonne a pris le dessus en trois sets (7-6(4), 3-6, 6-3) sur la Suissesse Timea Bacsinzki (n°31 WTA), de huit ans son aînée. Ostapenko a comme d’habitude fait parler son jeu fait de coups puissants et de prises de risques pour l’emporter.

Premier set décousu

Timea Bacsinzky démarre très fort avec de jolis points et de belles amorties. La Suissesse breake ainsi d’entrée puis mène 2-0. Mais la jeune Ostapenko ne se laisse pas impressionner. La Lettonne débreake puis égalise 2-2. Faisant parler sa puissance, Ostapenko finit même par breaker une deuxième fois pour mener 4-3. Mais ce set va s’avérer décousu de bout en bout. Chaque fois qu’une joueuse breake, l’autre débreake dans la foulée. Jusqu’à 6-6. Il faut se départager au tie break. Mais à ce jeu-là, la puissance et la détermination de la Lettonne font la différence.

Bacsinzki pousse Ostapenko à la faute

Pas démoralisée par la perte du premier set, Bacsinzki repart en avant. Elle décide alors de faire jouer sa jeune adversaire pour la pousser à la faute. Stratégie payante car elle breake d’entrée de set. Mais la réaction d’Ostapenko est immédiate. La Lettonnne débreake, égalise à 1-1 et enchaîne dans la foulée avec un jeu blanc. A 3-3, la Suissesse fait à nouveau travailler Ostapenko. Elle breake une deuxième fois, mène 4-3 puis profite d’un festival de fautes directes adverses pour mener 5-3. La native de Riga finit par craquer et concède le set sur une double faute, 6-3.

Ostapenko : opération démolition

La native de Belmont-sur-Lausanne a donc compris comment enrayer la puissante machine adverse. Lui faire jouer toujours un coup de plus et attendre la faute directe. C’est d’ailleurs elle qui va breaker d’entrée et mener 1-0. Problème : son adversaire ne va plus lui donner de points gratuits. Ostapenko débreake tout de suite après puis mène 3-1. Et même si Bacsinzki revient à 3-3, rien ne peut arrêter la cadette des joueuses sur le court. Break pour mener 4-3, jeu blanc, 5-3 puis deux balles de match sur le service de son adversaire. La deuxième sera la bonne sur un coup droit croisé que la Suissesse ne peut pas aller chercher, 6-3.

La joueuse devient ainsi la première Lettonne à atteindre la finale Porte d’Auteuil. Cerise sur la gâteau, le public de Roland-Garros lui a entonné un « Joyeux anniversaire » après sa victoire. Elle affrontera donc en finale samedi soit la Tchèque Karolina Pkiskova (n°3 WTA) soit la Roumaine Simona Halep (n°4 WTA).

Related posts
À la uneMédias

Fausse Voix, fausse maison,... les rebondissements incroyables de Secret Story

ActualitéSéries Tv

Fiction française 2023 - 2024 (ép. 1) : quelle est la réussite de la saison ?

À la uneSanté

C'est quoi le Parvovirus dont on recense de plus en plus de cas graves ?

ActualitéSéries Tv

10 choses à savoir sur Les Totally Spies

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux