ActualitéInternational

Royaume-Uni : Theresa May appelle à des élections législatives anticipées le 8 juin

élections législatives

La Première ministre britannique Theresa May a appelé mardi à la tenue d’élections législatives anticipées pour le 8 juin, soit avec trois ans d’avance. Elle doit désormais obtenir l’aval des députés britanniques qui votent ce mercredi.

Lors d’une annonce surprise mardi devant sa résidence de Downing Street, Theresa May a annoncé des élections législatives anticipées pour le 8 juin. La Première ministre britannique doit désormais obtenir l’aval du Parlement britannique à la majorité des deux tiers, qui votent ce mercredi pour valider ou non la tenue du scrutin.

*Mise à jour : le Parlement a approuvé la tenue des élections législatives en juin.

Les prochaines élections législatives étaient prévues pour 2020. Le scrutin pourrait donc se tenir avec trois ans d’avance. Theresa May estime en effet que ces élections anticipées pourraient lui permettre de renforcer sa légitimité au Parlement avant le début des deux ans de difficiles négociations avec l’Union Européenne suite au déclenchement du Brexit. “Nous avons besoin de nouvelles élections et nous en avons besoin maintenant. Nous avons une opportunité unique de le faire avant d’entrer dans le vif des négociations” avec l’UE, a-t-elle déclaré.

A lire aussi >> Theresa May est la nouvelle Première ministre du Royaume-Uni

Le parti conservateur en tête dans les sondages

Le parti conservateur ne dispose actuellement que d’une courte majorité de 17 députés au Parlement britannique qu’il pourrait augmenter grâce cette élection anticipée. Deux enquêtes d’opinion, publiées le week-end dernier par les instituts You Gov et ComRes, prédisent que les conservateurs pourraient se voir accorder 21 points d’avance face aux travaillistes et leur leader radical Jeremy Corbyn. La cheffe du gouvernement conservateur compte dont profiter de l’extrême faiblesse des travaillistes dans les sondages pour conforter son mandat et sa majorité.

Lors du vote du Parlement, l’opposition travailliste pourrait essayer de bloquer l’initiative, mais Jeremy Corbyn a laissé entendre qu’il ne s’opposerait pas à des élections anticipées. Ce mardi, il a même annoncé accueillir “très favorablement” l’annonce de Theresa May.

Trois semaines seulement après le déclenchement du Brexit

L’annonce de la Première ministre a été une surprise pour tous puisque ses services avaient ces dernières semaines vigoureusement écarté la tenue de telles élections. Theresa May a indiqué avoir longtemps réfléchi avant de prendre sa décision.

Le processus de sortie de l’Union Européenne a été officiellement déclenché le 29 mars dernier, soit neuf mois après le référendum. Il va désormais donner lieu à deux ans de négocations pour tenter de défaire les liens entre le Royaume-Uni et l’UE.

A lire aussi >> Ecosse : le Parlement vote la tenue d’un nouveau référendum d’indépendance

Related posts
À la uneEnvironnementInternational

Inde : un glissement de terrain fait au moins 76 morts

À la uneActualitéLittérature

Emmanuel Macron invité au Japon ; il repart avec un dessin original du créateur de ‘One Piece’

À la uneActualitéSanté

Le vaccin Moderna pourra désormais être administré aux 12-17 ans

À la uneActualité

Les JO Tokyo 2020 sont officiellement ouverts !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux