À la uneActualitéInternational

Sur twitter une femme noire est victime de racisme toutes les 30 secondes

Comme tout le monde le sait, les réseaux sociaux sont des lieux propices au développement de beaucoup de mauvais agissements comme le racisme, l’homophobie ou la misogynie. Mais plus que tout les autres, twitter est un nid à personnes malsaines. Amnesty International dénonce toutes les attaques verbales qui se passent sur le réseau social.

 

L’ONG Amnesty International parle du manque de régulation dans le traitement des tweets, en effet on peut trouver des tweets racistes très facilement sur le réseau. Les accusations ne sortent pas de nul part l’ONG a réaliser une enquête très approfondie sur le sujet.

Amnesty s’est allier avec Element AI, une entreprise qui fabrique de logiciels d’intelligences artificielles, et ont réalisé ensemble une étude avec plus de 6 500 personnes volontaires. Le projet consistait à analyser les quelques 228 000 tweets envoyés à plus de 750 femmes noires durant toute l’année 2017. Ces femmes étaient en général des politiciennes ou des journalistes aux Royaume-Unis et aux Etats-Unis.

Et les résultats sont, malheureusement, très impressionnants : 1,1 millions de messages à caractères “problématiques et/ou abusifs” ont été envoyés en 1 ans. Ce qui donne ce chiffre impensable : un messages racistes toutes les trentes secondes. “Nous disposons des données pour corroborer ce que les femmes nous disent depuis longtemps: que Twitter est un endroit où le racisme, la misogynie et l’homophobie prospèrent essentiellement sans contrôle”, a déploré Milena Marin, responsable de la recherche chez Amnesty, dans un communiqué.

Selon l’ONG, les femmes de couleur ont 34% de risque en plus d’être mentionnées dans un message abusif ou problématique que les femmes blanches. Ce chiffre monte jusqu’à 84% pour les femmes noires. Amnesty a donc demandé des comptes à Twitter sur la façon dont sont gérés les messages problématiques.

Pour l’instant Twitter n’a pas donné de nouvelles. Nous attendons donc avec impatience la réponse et les changements futurs que va proposer l’oiseau bleu. Quant aux réclamations de l’ONG, on espères qu’elles ne resteront pas inentendues.

Related posts
À la uneFranceSanté

COVID 19 : la France annonce aujourd'hui 47 000 nouvelles contaminations

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... Emma Bovary, la très belle adaptation du roman de Flaubert

À la uneCinémaCulture

États-Unis : Plusieurs objets de films cultes à vendre lors d'une géante mise aux enchères

À la uneSéries Tv

The Marvelous Mrs. Maisel revient le 18 février pour une saison 4

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux