À la uneMédias

« The Wheel, Le Cercle des 7 » : c’est quoi ce jeu que TF1 lance le 9 juin ?

Nous étions hier à TF1 pour assister à la présentation de son nouveau jeu « The Wheel, Le Cercle des 7 » qui sera à l’antenne le 9 juin prochain.

Un nouveau jeu événement en prime time et animé par Arthur. Il s’appelle « The Wheel, Le Cercle des 7 » et il démarre le 9 juin 21h10 sur TF1. La presse avait rendez-vous hier au siège du groupe pour assister à la présentation de l’émission et découvrir les premières images d’un jeu qu’on annonce visuellement exceptionnel et qui l’est effectivement dans son dispositif. « Moi aussi quand j’ai lu les règles, j’ai eu du mal à comprendre« , nous explique Arthur, « mais tout fait sens quand on voit le jeu« .

The Wheel cartonne en Angleterre – sur un format plus court 58 minutes- et qui est adapté ou en passe d’être adapté dans 8 pays dont la France. La France est d’ailleurs le premier pays qui est parvenu à inclure du public sur le plateau du jeu : « Nos experts étant pour beaucoup des humoristes, ils ont besoin d’entendre les retours du public aux vannes sinon ça ne fonctionne pas. C’est pour cette raison que j’ai demandé la présence du public« , explique l’animateur qui se retrouve pour la première fois aux commandes d’un programme qu’il ne produit pas (il a aidé à la production artistique du programme). D’ailleurs, pour la chaîne comme la production, le choix d’Arthur comme animateur n’a fait l’objet d’aucun débat : il était « l’évidence » pour la programme ! Arthur raconte même avoir reprise goût à l’animation du jeu après avoir pris les commandes du « Grand Concours ».

A lire aussi : The Voice : quels sont nos 5 coachs préférés ? | VL Média (vl-media.fr)

Crédit : Alexandre Letren

Quelles sont les règles ?

Une roue de 12 mètres de diamètre autour de laquelle prennent place 7 personnalités (humoristes, comédiens, auteurs, …) chacun pourvu d’une spécialité (fan des films de Brad Pitt, spécialiste des abeilles, …). Face à eux, un candidat va devoir répondre à des questions de culture générale sur l’un des thèmes des « spécialistes » … sauf que c’est la roue qui va déterminer par tirage au sort quelle personnalité va l’aider (et ce n’est pas forcément celle qui le connaît le mieux le sujet). S’il répond bien, il continue. Dans le cas contraire, il retourne « sous le plateau » avec les deux autres challengers pour être de nouveau soumis à un tirage au sort qui déterminera le prochain candidat à répondre aux questions).

L’émission est encore en montage, la chaîne n’a pu nous montrer qu’une sélection de moments clés des 3 émissions déjà mises en boîtes.
Premier constat assumé par Arthur : on retrouve parmi les spécialistes des habitués des émissions de l’animateur, notamment des humoristes (Elie Semoun bien entendu) mais aussi des personnalités nouvelles et plus surprenantes comme Gérard Jugnot ou Bernard Werber. « Quand nous avons approché les personnalités, certains ont voulu voir le jeu bien entendu mais nous n’avons eu aucun refus« , précise-t-on même. Ce mélange des genres fait beaucoup pour l’ambiance qui règne à l’écran : car outre le fait que c’est un jeu, on rigole beaucoup. La rencontre de personnalités souvent différentes est pour beaucoup dans cette alchimie.

Autre point fort : Arthur renoue ici avec une animation qui avait sa marque de fabrique sur A prendre ou à laisser, proche des candidats mais aussi dans la vanne et la bonne humeur. « J’ai même ressorti les polos que je portais dans l’émission en forme de clin d’oeil » nous explique-t-il malicieusement. Et c’est vrai qu’il a ce sens du show et de la complicité avec tous qui fait sa marque. Reste que l’animation de l’émission est un challenge pour lui qui doit gérer les 7 invités de The Wheel, les candidats, mais aussi la roue qui tourne … même s’il est le seul qui n’est pas sur une surface tournante, tout tourne autour de lui et la présence d’écrans accentue cette difficulté.

« L’anonyme est la star et je suis à son service »

Arthur

Le résultat donne très envie et c’est un vrai grand divertissement familial qui reprend un peu du Grand Concours, un peu de A prendre ou à laisser, le tout dans un décor et une mécanique très impressionnante. Il faudra juste faire attention à bien renouveler les « spécialistes » pour ne pas avoir la sensation d’une énième déclinaison des sociétaires habituels des émissions d’Arthur.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneSéries Tv

La série Les gouttes de Dieu aura droit à une saison 2

À la uneSéries Tv

Est-ce que le tournage de la saison 8 de Sam a commencé ?

À la uneInternational

Comment fonctionne la Cour pénale internationale ?

À la uneEconomie

Les nouvelles règles sur l’achat de cigarettes en Belgique entrainent des confusions

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux