Covid19: Emmanuel Macron se prononcera lundi à 20h. Prolongation du confinement au-delà du 15 avril. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéInternational

Toronto : une camionnette fonce sur la foule

camionnette

Hier, un conducteur de camionnette a foncé sur la foule à Toronto. Le bilan est lourd : 10 morts et 15 blessés.

« Cet acte semble clairement délibéré » – Mark Saunders

Le conducteur de la camionnette aurait agi de manière « délibérée ». C’est en tout cas la thèse retenue par Mark Saunders, chef de la police de Toronto. Cet avis est partagé par Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique, mais aussi par les agences de sécurité et renseignement canadiennes. Les autorités privilégient la thèse d’un acte isolé. La « sécurité nationale » du Canada ne serait donc pas menacée. Pour autant, l’attaque a fait huit victimes au moment des faits. Deux personnes supplémentaires ont ensuite succombé à leurs blessures, à l’hôpital Sunnybrook. Dans un communiqué paru lundi soir, le Premier ministre Justin Trudeau s’est dit « profondément attristé d’apprendre l’attentat tragique et insensé survenu à Toronto ».

Le chauffeur arrêté et identifié

Le chauffeur arrêté a été identifié comme un certain Alek Minassian, âgé de 25 ans et originaire de Richmond Hills, en banlieue nord de Toronto. La police a été avertie qu’une camionnette fonçait sur les trottoirs de la rue Yonge vers 13h27. Il aura fallu 26 minutes pour intercepter le conducteur qui a roulé sur plus d’un kilomètre en fauchant des piétons à cette heure de forte affluence. L’interrogatoire en cours doit permettre de déterminer le mobile du conducteur. Il n’était semble-t-il, pas armé lors de son arrestation par la police. Les autorités avaient rapidement donné l’alerte sur Twitter en évoquant le danger que représentait « une fourgonnette blanche ».

camionnette

Des policiers près d’un corps caché par un drap à Toronto. Crédit : AFP – Lars Hagberg

LIRE AUSSI… Tolbiac évacué : les images choquantes du campus.

Une attaque à la voiture bélier qui en évoque d’autres

L’attaque a eu lieu alors que la ville accueille les ministres des Affaires étrangères et de la Sécurité publique des pays du G7. La cheffe de la diplomatie canadienne, Christian Freeland, a annoncé que la réunion se maintiendrait aujourd’hui comme prévu. La partie de la capitale canadienne qui a été touchée, restera inaccessible pendant plusieurs jours. En effet, l’enquête qui doit s’y dérouler sera « longue avec plusieurs témoins à entendre et beaucoup d’images de caméras de surveillance à regarder » a indiqué Peter Yuen, chef adjoint de la police de Toronto. Les faits ne sont pas sans rappeler les attaques à la voiture bélier survenues dans de nombreuses grandes villes comme Barcelone, Nice, Londre, Paris, ou encore Berlin.

camionnette

Carted de Toronto localisant les faits. Crédit : AFP – Sabrina Blanchard

Related posts
À la uneActualitéInternationalPolitique

Primaires démocrates : Bernie Sanders fait place nette à Joe Biden

À la uneInternational

Coronavirus : le point sur la situation en Allemagne

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Self Made, d'après la vie de Madame C.J. Walker

À la uneFranceMédias

Tous en cuisine ! : le carton de M6 en plein confinement

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux