À la uneActualitéInternational

Typhon Soudelor : En direct depuis Taipei, Taïwan

Depuis hier en fin d’après-midi, le super-typhon Soudelor est arrivé sur l’île de Taïwan, point sur la situation en direct depuis Taipei.

C’est en début de semaine que les services météorologiques de Taïwan ont prévenu la population de l’île de la probable arrivée d’un super-typhon nommé Soudelor. On parle ici de super-typhon puisqu’il a atteint la force maximale sur l’échelle de Saffir-Simpson, soit 5 de sur 5, il a un peu perdu en puissance en se rapprochant de la côte est de l’île de Formose, mais reste toujours à un niveau 4.

Un Typhon attendu

Le gouvernement s’est assuré de mettre à l’abri les populations vivant sur les îles côtières (notamment Green Island et Orchid Island dans le sud du pays) et a mis en place un système d’évacuation vers l’île principale. Près de 3000 personnes ont ainsi été évacuées ; les ferrys ayant suspendu leur trajet depuis jeudi soir. C’est également jeudi soir, à 22h, que le gouvernement a annoncé qu’à partir du vendredi 17h30, les écoles, universités, bibliothèques mais également la majeure partie des locaux commerciaux devraient fermer leurs portes et permettre à leurs employés de rentrer chez eux. Il en fût de même pour les entreprises privées. Seuls quelques commerces de proximités (7-Eleven, Family-Mart) sont restés ouverts, et encore pas tous ! Fait rarissime également, la quasi-totalité des KTV (karaokés) et cinémas ont fermé leurs portes, alors qu’ils sont généralement les lieux où les Taïwanais vont passer leurs journées en cas de typhons. Ces mesures exceptionnelles confirment la puissance redoutée du typhon.

Aujourd’hui, samedi 8 août, qu’en est-il ?

Alors que nous sommes ici en fin d’après-midi, le typhon s’est un peu calmé mais les vents restent violents, autour de 200 km, et la pluie ne cesse de s’abattre. A première vue les dégâts matériels semblent considérables, selon la mairie de Taipei, environ la moitié des arbres de la ville se sont écroulés. Les scooters s’envolent et les voitures sont renversées par les bourrasques de vent. Quelques toitures en taules se sont également détachées de leur faitage, et certaines parties de grandes routes sont tout simplement impraticables. D’ailleurs hormis pompiers, ambulances et polices dont les sirènes constituent la mélodie de ce début de week-end, les axes de transports routiers de la ville sont déserts. Côté humain, on a signalé quelques morts et disparitions sur la côte Est et on redoute les noyades, mais pour l’instant aucun bulletin officiel n’a été communiqué.

Voici quelques photos prises à proximité de l’une des plus grandes universités de la ville, Shida, au centre de Taipei.

Heping lu, une des rues environnantes

Heping lu, une des rues environnantes

Heping lu, 2

Les arbres sont couchés par les vents

Les arbres sont couchés par les vents

Heping lu, 4

Les trottoirs sont, à l’image des routes jonchés de branches effondrées

Heping lu, 5

Cédric Fuentes

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéCultureMusique

Tu te souviens … des Backstreet Boys qui vont faire leur retour en octobre ?

À la uneCulturePop & GeekSorties

Japan Expo : tout savoir sur l’édition 2022

À la uneFranceSanté

Covid-19 : qui peut avoir accès à la 4ème dose de vaccin ?

À la uneInternational

Etats-Unis : la Cour suprême annule le droit à l’avortement

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux