ActualitéFootSport

Uli Hoeness de retour au Bayern Munich en janvier 2015 ?

Uli Hoeness

Uli Hoeness pourrait revenir au Bayern Munich dès janvier 2015. L’ancien joueur et président du club bavarois, aujourd’hui en prison pour évasion fiscale, bénéficierait d’un aménagement de peine pour bonne conduite. Le « Rekordmeister » a déjà proposé un emploi à l’ancien attaquant.

Coup de tonnerre, le 20 avril 2014 : des journalistes interceptent des documents fiscaux destiné uniquement à l’usage interne des fonctionnaires des impôts. Le procureur de Munich effectue un raid et le voile se lève : Uli Hoeness, réputé dans le monde entier pour la gestion financière du Bayern Munich, possède un compte en Suisse. Il y place 28,5 millions d’euros, histoire d’éluder la fiscalité allemande. La pratique est formellement prohibée.

Dès les premiers jours de l’affaire, le FC Bayern prend partie pour son exécutif. Le 10 mars 2014, au premier jour du procès, le club dans un communiqué réaffirme sa volonté de conserver le champion du monde, malgré le désaccord prononcé par les amateurs de ballon rond . Mais la sentence tombe trois jours plus tard : trois ans et demie en prison, il démissionne le 14 mars. Pour une fois, il occupe les cages, à compter du 2 juin 2014.

Les plans du Bayern pour son retour

Mais tout n’est pas terminé pour lui : Uli Hoeness bénéficiera de deux réductions de peine. La première lui permettra, dès le 1er janvier 2015, de travailler le jour hors des murs de la prison de Landsberg, s’il trouve un emploi… A contrario, il sera sommé de dormir en cellule. Là encore, l’institution bavaoire vole au secours de son homme pour lui proposer… de manager une équipe de jeunes. Une offre des plus étranges qui semble dissimuler un retour en force du chef au sein de l’administration du club.

À plus long terme, et en cas de bonne conduite, Uli Hoeness écourtera son séjour carcéral d’un an. Un retour dès octobre 2016 n’est pas à exclure. Pour Karl Hopfner, actuel président, il ne fait pas de doute qu’ Hoeness voudra récupérer son fauteuil*. Et entre les deux personnages, la différence de poids est conséquente ; Karl Hopfner ne s’opposera pas au retour du prodige.

Les Munichois devront se délester pourtant d’une de leur règles d’éthique, disposant que le casier judiciaire de chacun de ses salariés doit être vierge. Une ligne à modifier, mais lourde de sens. Dans une excellente forme financière, le Bayern est le seul club européen à dégager des bénéfices ; c’est en grande partie dû à l’ancien responsable. De quoi Uli Hoeness est-il le nom ? Son héritage semble présumer d’un retour inéluctable.

* Karl Hopfner s’est confié dans une interview au site sueddeutsche.de

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéSociété

5 conseils pour bien se préparer aux examens

ActualitéCinéma

5 choses à savoir sur "Furiosa" le nouveau volet de la saga "Mad Max"

ActualitéFrancePolitique

Européennes 2024 : sur quels sujets les députés européens agissent dans la vie quotidienne ?

ActualitéVoyages

Que voir en Égypte pendant les vacances ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux