La start-up lituanienne de crypto-monnaie Prodeum a disparu d’internet, le 28 janvier dernier, avec les milliers d’euros de ses investisseurs. Pendant des heures, le site n’affichait qu’un seul mot : « penis ».

Mauvaise surprise pour les investisseurs de la ICO (Initial Coin Offering, un processus de crowdfunding basé sur de la monnaie virtuelle) de Prodeum. La société, qui souhaitait révolutionner l’industrie des fruits et légumes grâce à la monnaie virtuelle Ethereum, avait récolté environ 3000 dollars, selon Express.co.uk, grâce au crowdfunding avant de s’évaporer.

Selon ICO Watchlist, Prodeum avait collecté 19 % de son objectif final. Pour être visible sur les réseaux sociaux, la start-up avait notamment payé des membres du site free-lance Fiverr afin qu’ils écrivent son nom sur leurs corps et postent les photos.

 

À l’origine, le projet était de récolter 5,400 ether, soit 6.5 millions de dollars.