À la uneActualitéInternational

Vent de panique ce matin à Bruxelles

Avertie par un appel ce matin vers 5h30 qu’un homme avait une ceinture d’explosifs, la police a rapidement mis en place un périmètre de sécurité autour du centre commercial City 2. On a appris depuis que la personne qui avait contacté la police n’était autre que l’homme porteur de la ceinture d’explosifs, qui s’est avérée factice.

Aux alentours de  sept heures, c’est tout le centre de Bruxelles et les principales artères de circulation qui étaient fermées. Plusieurs stations de métro également situées dans le périmètre ont été immédiatement condamnées et les militaires ont installé des bâches de protection ainsi que des barrières. Pendant ce temps, le  Service d’enlèvement et de destructions d’engins d’explosif s’activait autour de l’homme qui menaçait de se faire exploser ; la police a indiqué que la ceinture était faite de sel et de biscuits.

Des faits qui restent à déterminer

L’homme serait âgé de 26 ans et connu des service de renseignements pour des problèmes psychiatriques  mais aussi car il avait affirmé à la police en 2014 qu’il avait été contacté par des membres de l’État Islamique. J.-B. comme il est nommé dans plusieurs médias belge affirme qu’il s’est retrouvé devant le centre commercial ce matin avec une ceinture d’explosif sur lui après avoir été enlevé et séquestré. L’homme a ajouté que la ceinture devait être être déclenchée à distance par une ou plusieurs autres personnes.

Interrogé par la police, J.-B. a donné avec précision la plaque d’immatriculation du véhicule dans lequel il aurait été retenu captif. Ce matin, la police était à la recherche du propriétaire de la voiture pour tenter de déterminer les circonstances exactes de l’évènement.

Un pays qui vit sous la menace

De puis les attentats du 13 novembre à Paris, toutes les capitales européennes sont en alerte et c’est encore plus vrai pour Bruxelles qui avait été à son tour touchée le 22 mars dernier. Les services de sécurité sont en état d’alerte en permanence, ce qui explique la réaction extrêmement rapide de ce matin et la coordination de différents groupes intervenant sur les lieux.

Ce matin, une réunion du Conseil national de sécurité s’est également tenue autour du Premier ministre Charles Michel. Réunion où il était question de faire passer le seuil terroriste d’alerte à 4 ce qui est le maximum ou bien de le laisser à 3, niveau où il est maintenu depuis plusieurs semaines.

Cet évènement intervient seulement quelques jours après plusieurs interventions menées en Belgique et qui ont abouti à l’arrestation d’une quarantaine de personnes lors de vagues de perquisitions en urgence.

Crédits photo de Une: AP/SIPA

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Days of our lives : tout le casting libéré de leur contrat

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... le premier épisode de The Mandalorian, la série Star Wars

À la uneActualitéBrèvesCinémaCulture

Emma Stone et Brad Pitt pour le prochain film de Chazelle ?

À la uneActualitéCinémaCulturePop & Geek

Sonic a enfin le droit à un trailer prometteur

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux