À la uneActualitéFootSport

Week-end foot : Les Éléphants rois d'Afrique, le Real explose

Au terme d’un week end de football incroyable, la Côte d’Ivoire et Hervé Renard ont remporté leurs secondes CAN. En Europe, le Real a explosé dans un derby, Chelsea s’envole vers le titre, et Lyon et Lopes conservent le graal.

Hervé Renard, sorcier et playboy d'Afrique.

Hervé Renard, sorcier et playboy d’Afrique.

CAN : Hervé Renard, le marabout blanc

Pour la trentième édition de la Coupe d’Afrique des Nations, la Côte d’Ivoire a remporté hier sa seconde CAN de l’histoire au terme d’une finale à deux visages. 120 minutes de jeu inexistants ont amené une séance de tir au buts, remporté au bout du suspense par les Éléphants. C’est Barry Copa qui a transformé le onzième et dernier penalty, après avoir fait le show. Hervé Renard remporte sa deuxième CAN en trois ans, et devient le premier sélectionneur de l’histoire à remporter deux CAN avec deux pays différent. Le récit de cette finale ICI.

Ligue 1 : Lyon solide

Lopes a dégouté Zlatan et le PSG hier, mais a cédé sur une erreur lyonnaise.

Lopes a dégouté Zlatan et le PSG hier, mais a cédé sur une erreur lyonnaise.

La 24ème journée de Ligue 1 aura été bien plus spectaculaire que la dernière. Pour clôturer le week-end, la “finale” du championnat à Lyon n’a pas trouvée de vainqueur. Gones et Parisiens se sont neutralisés (1-1) dans un match où les deux équipes ont eu leurs frayeurs respectives. Tout juste revenu de la CAN, N’jie ouvrait le score en milieu de première période pour l’OL, lors d’un premier acte qui a vu Lyon être plus tranchant dans ses occasions que Paris. Emmené par un Zlatan piqué au vif par les déclarations accusatrices du banc lyonnais sur son influence sur les arbitres, le PSG est revenu dans le match en seconde période. Un penalty tiré deux fois par le Suédois a enfin eu raison d’Anthony Lopes, excellent hier soir dans ses cages et auteur d’arrêt plus que décisif. Ce nul permet à Marseille, auteur d’une prestation bien pâle à Rennes samedi (1-1) de rester second.

Premier match et premier but pour Ocampos aver l'OM.

Premier match et premier but pour Ocampos aver l’OM.

Les hommes de Bielsa jouent de moins en moins bien, et pourraient lâcher prise avant la fin, malgré l’arrivée d’Ocampos, buteur samedi, et prometteur pour la suite. Vendredi, Saint-Étienne et Lens s’étaient neutralisé dans un match spectaculaire en rebondissement (3-3). Hier, Monaco a perdu son rythme de croisière avec une défaite à Guingamp (1-0), et ne prépare pas de la meilleure des manières son huitième de finale de Ligue des Champions contre Arsenal, qui arrive de plus en plus vite. Bordeaux renoue avec le succès après deux mois d’attente. Les hommes de Willy Sagnol, très actif sur la touche avec son homologue Pascal Dupraz, se sont imposés (1-0) grâce à Khazri, tout juste rentré de la CAN, qui a inscrit le but du week-end. Lorient s’impose (1-3) à Reims et met un peu plus dans le doute la formation de Jean Luc Vasseur. Nice et Nantes ont fait un nul peu inspiré à l’Allianz (0-0). Caen et Bastia s’imposent (2-0) contre Toulouse et Metz qui filent vers la Ligue 2. Enfin Lille et René Girard marquent enfin plus de deux buts dans un match, et s’impose à l’extérieur. Ironie du sort, c’est dans son ancien club où il a été champion que le coach lillois a pu retrouver le sourire, contre un Montpellier qui cesse sa superbe série (1-2).

Le Real implose, le Barca s’amuse

Les Colchoneros, nouveau rois de Madrid ?

Les Colchoneros, nouveaux rois de Madrid ?

L’événement du week-end, c’est cette déculotté infligée par l’Atlético à son frère ennemie le Real. Dans un stade de Vincente Calderon plein à craquer, les Colchoneros ont fait plier les leader d’un sec (4-0) avec un Antoine Griezmann buteur et encore extraordinaire. En six confrontations déjà contre les champions en titre, le Real s’est incliné quatre fois pour deux nuls et zéro victoire. Le dauphin Barcelonais en a profité en s’imposant (2-5) à Bilbao, avec des buts de la MSN (Messi-Suarez-Neymar).

En Italie, la Juventus s’est imposée (3-1) contre le Milan AC. Menez, malade, est sorti peu avant la mi temps. La Roma s’impose à Cagliari (1-2) et refait son retard (plus ou moins) sur la Vieille Dame. En Bundesliga, le Bayern Munich retrouve la victoire mais pas la manière à Stuttgart (0-2). De même pour Dortmund, dernier, qui s’est imposé (3-0) à Fribourg avec un doublé de Aubameyang, contre un concurrent direct au maintien, et sort de la zone de relégation.

Chelsea prend sept points d’avance en tête de la Premier League. Les hommes de José Mourinho se sont imposé à Villa Park (1-2) avec des buts de Hazard et Ivanovic. Les Blues profitent du nul de Manchester City contre Hull City (1-1), dans un match raté par les Citizens. Le derby de London entre Arsenal et Tottenham a été marqué par Sir Harry Kane, auteur d’un doublé qui a permis aux Spurs de s’offrir une victoire importante (2-1). L’autre derby, celui de la Mersey, entre Everton et Liverpool, n’a rien donné, malgré la dernière de Gerrard à Guddisson Park. Manchester United a arraché un nul à West Ham hier après midi (1-1), et manque le coche de s’emparer seul la troisième place, aux mains de Southampton, vainqueur de QPR (0-1).

Harry Kane, héros du week-end.

Harry Kane, héros du week-end.

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Une suite à Papa Schultz en développement

À la uneActualitéEconomieFrance

40 ans de Mcdonald's en France : TOP 5 des chiffres les plus fous

À la uneActualitéCinémaCultureFranceSociété

« Play » : le film d’une vie qu’on a envie d’aimer

À la uneActualité

"Tout compte fait" : le scandale du suremballage des colis

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux