À la uneActualitéCulture

Boston : des poèmes apparaissent au sol sous la pluie

À Boston, des poèmes s’exposent sur les trottoirs de la ville. La municipalité et l’association Mass Poetry ont eu l’idée de marquer au sol les vers de poètes d’hier et d’aujourd’hui, avec une peinture seulement visible sous la pluie. 

Voila une initiative qui rendra moins grisants les jours de pluie à Boston. Disséminés sur divers trottoirs de la ville, des fragments de poèmes invisibles en temps de météo gracieuse, apparaissent uniquement sous les gouttes d’eau. S’ils ont l’oeil averti et le hasard clément, les curieux pourront interrompre leur marche et s’offrir une pause culture à travers les textes d’auteurs historiques et contemporains.

“Raining Poetry”, né d’une collaboration entre la municipalité et l’association Mass Poetry,  est un projet artistique qui rend hommage aux plumes d’antan et met en lumière celles d’aujourd’hui. Entre poètes iconiques et artistes actuels, chaque précipitation météorologique révèle le talent de virtuoses de l’écriture, nés ou ayant eu une forte appartenance à Boston. Les vers, écrits avec une peinture biodégradable et non toxique, disparaitront définitivement au terme de quelques mois.

C’était important que les poèmes sélectionnés pour ce projet aient une résonance avec la ville de Boston […] Je voulais construire un travail avec des poètes influants dans le domaine de la littérature, de l’éducation ou de la culture”, détaille Danielle Legros Georges, poète lauréate de Boston.

Ainsi, les piétons peuvent croiser en jour d’averse les vers de Edward Estlin Cummings, poète avant-gardiste de la première moitié du XXe siècle. Les alexandrins controversés de Sylvia Plath, poétesse de Boston à la courte existence et pour toujours symbole de la lutte féministe aux États-Unis. Ou encore les oeuvres de Langston Hughes, poète et dramaturge également célèbre pour son implication au sein du mouvement culturel afro-américain « La renaissance de Harlem » dans l’entre-deux-guerres.

Mais le concept n’a pas pour seule vocation d’honorer la mémoire des anciens, il est aussi un ambassadeur de la poésie contemporaine qui valorise les textes de jeunes talents, comme Elizabeth McKim, Barbara Helfgott Hyett ou Gary Duehr.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

À la uneFaits DiversInternational

Traque de Mohamed Amra : c’est quoi la “notice rouge” émise par Interpol ?

ActualitéEquitationSport

Comment faire du cheval pendant ses vacances ?

À la uneMédias

Que s’est-il passé sur le plateau de Touche pas à mon poste ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux