À la uneFranceSociété

14 juillet : un dispositif de sécurité inédit

Pour ce 14 juillet, afin d’éviter tout débordement un dispositif de sécurité exceptionnel est déployé pour encadrer les festivités.

Un 14 juillet sous haute surveillance. Pour cette année 2023, le Gouvernement a renforcé son dispositif avec des mesures d’anticipation, des effectifs supplémentaires et des moyens technologiques importants. Quelques jours après les émeutes de fin j, les services de renseignement redoutent de nouveaux débordements et violences urbaines. Le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer a annoncé la mobilisation de 130 000 policiers et gendarmes.

En plus de ces milliers de policiers et gendarmes, des unités d’élite et des blindés seront sur le pont de jeudi soir 13 juillet à samedi matin 15 juillet. Gérald Darmanin a annoncé que, pour la première fois lors des festivités du 14 juillet, seront mobilisés : « Le Raid, le GIGN, la BRI, les hélicoptères de la gendarmerie nationale qui voleront dès le 13 juillet, bien sûr les drones […], j’ai également demandé à la Première ministre l’utilisation de véhicules blindés », a précisé le ministre de l’Intérieur. Le dispositif sera renforcé dans les principales villes de France, notamment Paris, Marseille, Toulouse, Lyon ou encore Nice.

Si comme de coutume, le feu d’artifice sera tiré dans la capitale depuis la tour Eiffel, certaines communes ont cependant, elles, été contraintes d’annuler leurs spectacles pyrotechniques. Néanmoins, et ce dans tout le pays, les autorités sont toujours aussi déterminés à faire respecter le décret interdisant jusqu’à samedi la vente de tous les articles pyrotechniques, dont les « mortiers » d’artifice utilisés par les émeutiers. Au total, depuis le 27 juin, « 150 000 mortiers d’artifices » ont été saisi.

En ce qui concerne les transports, à partir du 14 juillet, dans les grandes zones urbaines, la circulation des bus et des tramways sera interrompue dès 22 heures. Cependant, les métros et les RER continueront de circuler normalement jusqu’à tard dans la soirée. Quant aux automobilistes, il leur est recommandé d’éviter l’ouest de Paris, ainsi que l’esplanade des Invalides et la place de la Nation du 13 au 15 juillet.

Depuis Vilnius, en Lituanie, Emmanuel Macron a promis d’agir « avec la plus grande détermination » en cas d’incidents.

A lire aussi : Pourquoi Emmanuel Macron ne prend pas la parole le 14 juillet ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEnvironnementFrance

Écologie : c’est quoi le « Green Gap » ? 

À la uneReportages

« Marseille : confronté au trafic », un reportage éclairant sur le fléau de la drogue

À la uneMédias

"Fifty States" : un excellent podcast pour découvrir les 50 états américains

À la uneCinémaSéries Tv

Yellowstone : quand Kevin Costner va-t-il enfin revenir dans la série ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux