À la uneActualitéBrèves

Haribo emploierait des esclaves dans ses plantations

Le fabricant de bonbons Haribo est accusé d’esclavagisme moderne. Les conditions de travail constatées au sein de plantations de ses fournisseurs au Brésil laisseraient à désirer…

Haribo est au coeur d’un énorme scandale. Le fabriquant de bonbons allemand est pointé du doigt pour esclavagisme moderne. Dévoilé au cours d’un documentaire télévisé allemand, les ouvriers qui récoltent les feuilles de palmier pour réaliser la cire de carnauba – l’ingrédient clé de la préparation – rencontrent des conditions de travail déplorables. Contraints de dormir dehors et privés d’accès à l’eau potable, ils ne sont payés que dix euros par jour.

La cire de carnauba est utilisée pour faire briller les bonbons et les empêcher de coller ensemble. Elle est produite dans le nord-est du Brésil et est exportée dans le monde entier. Hormis les sucreries, la cire est utile à la fabrication d’huile de moteur ou de dentifrice.

Un responsable du ministère du travail brésilien a déclaré ce mois-ci qu’il y avait eu un nombre croissant de plaintes concernant l’industrie de la cire de carnauba. Les autorités avaient découvert que beaucoup de personnes travaillaient dans des conditions “pouvant être qualifiées d’esclavage“.

Lire aussi : Esclavage : Non, la pratique n’a pas disparu, elle est « moderne » !

About author

Agée de 23 ans et étudiante en bachelor de journalisme à l'IICP, je suis passionnée de psychologie cognitive, de diététique et de bien-vivre.
Related posts
À la uneActualitéSanté

Le vaccin Moderna pourra désormais être administré aux 12-17 ans

ActualitéEnvironnement

Les JO Tokyo 2020 sont officiellement ouverts !

À la uneEquitationJeux olympiques

JO 2021 : les cavaliers français prêts à affronter les épreuves de saut d’obstacles

À la uneActualité

Jean-Yves Lafesse est décédé de la maladie de Charcot

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux