À la uneActualitéFrancesociété

Français : 5 fautes à ne plus faire dès maintenant, sous peine d’être ridicule

Pléonasmes, accords, expressions incorrectes… de nombreuses fautes faites au quotidien ont tendance à nous faire grincer des dents. Voici 5 erreurs à ne plus commettre dès que la lecture de cet article sera terminée.

1 : Si j’aurais…

« Si j’aurais su, j’aurais pas venu ! ». Malgré le fait que la réplique culte du film de 1962 “La guerre des boutons” fassent toujours rire, certains seraient susceptibles de ne pas comprendre la vanne car ils font toujours la faute en 2018. Soit vous utilisez le conditionnel, soit vous utilisez le mot subordonnant « si », mais pas les deux en même temps !

2 : “Je vais au coiffeur”

On ne le répètera jamais assez : “CHEZ le coiffeur”, pas ” AU coiffeur”. On dit “aller AU ” quand le nom qui suit désigne un lieu. Rien de plus simple.

3 : “Ils croivent “

Vous connaissez le verbe “croiver” ? non ? nous non plus. Normal, il n’existe pas. On se contentera d’ “ils croient”, du verbe “croire” qui est français, lui.

4 : “Je travaille sur Paris”

Doit-on en déduire que tu es assis sur la ville de Paris pour travailler ? Ou peut-être que tu écris un livre avec Paris comme sujet principal ? Toujours pas ? Donc non, tu ne travailles pas SUR Paris mais À Paris.

5 : “Moi, personnellement, je préfère le chocolat”

Alerte au pléonasme. Okay, on a compris que tu voulais insister, mais au fond, c’est pas vraiment nécessaire. Faute de français et faute de goût, c’est un doublé.

 

Related posts
À la uneEnvironnementInternational

Inondations au Népal et en Inde : 200 personnes décédées

À la uneSéries Tv

Un village français, Balthazar, ... 5 séries françaises à retrouver sur Salto en intégralité

À la uneCinémaPop & Geek

Qui est Michael Myers, le personnage principal de Halloween Kills ?

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous … le premier épisode du reboot de Charmed

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux