Covid19: Jean-Michel Blanquer annonce que le Bac 2020 aura lieu en contrôle continu. Les notes pendant le confinement ne seront pas prises en compte. Eventuel retour en classe en Juin. Fin d’année le 4 juillet. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneBrèvesCinémaInsolite

3 fins différentes pour 007 : Comment éviter les spoils ?

“James Bond 25 : mourir peut attendre”. Afin de ne laisser personne spoiler son film, Cary Joji Fukunaga a tourné 3 fins différentes pour son film.

Cary Joji Fukunaga

Le réalisateur de True Détective saison 1 (2014) et de Beasts of No Nation (2015) tient à ce que le dénouement reste bien gardé. Pour se faire, le réalisateur aurait, selon le tabloïd The Mirror tourné 3 fins différentes à partir du climax. Ce choix particulier n’a rien de surprenant.

Nombreuses sont les personnes travaillant sur un film. Nombreuses sont les fins gâchées avant même la sortie en salle.

Des erreurs de marketing, de communication, où même des acteurs, plus rien n’est sûr. Les réalisateurs et leurs équipes subissent une pression constante jusqu’à la sortie de leurs métrage.

Des erreurs venants de tout les côtés

Pour le marketing, l’exemple le plus connu est celui des produits dérivés de Toy Story 3. Dans la bande annonce, on nous présente le personnage de Lotso, un gentil ours rose. Ce que l’on ne sait pas c’est qu’il est le méchant du film. Cependant, une boîte LEGO présente l’ours tentant de faire disparaitre Woody et ses amis dans un incinérateur. Un cadeau qui gâcha le plot twist pour de nombreux enfants. Cette erreur fît vite le tour d’internet.

Erreur fatale de la part de LEGO
Le retour de Harry Hart

La communication entre réalisateur et producteurs est primordiale. La communication entre production et public l’est tout autant. Kingsman 2 en a payé les frais. Matthew Vaughn (réalisateur) voulait garder la surprise jusqu’à la sortie de son film mais la FOX en a décidée autrement. Le retour du personnage de Harry Hart devait être un choc pour les fans. Ayant peur de ne pas avoir assez d’entrées, la firme décida d’intégrer le personnage à la communication du film. Harry Hart (le mentor) avait été laissé pour mort dans le premier opus avec une scène impressionnante. On aperçoit également son cache œil, qui perd de son sens si l’on ne connaît pas le contexte. Cette décision ne fût pas du tout acceptée par Vaughn, espérons que pour le troisième volet il n’aura pas ce problème.

Une fuite de l’intérieur

Un acteur qui dévoile une information importante sur un film ? C’est tout à fait possible, l’acteur Tom Holland est un professionnel des fuites. Le dernier volet d’Avengers a été l’un des films les plus attendus de cette décennie. Tout était tenu secret, affiche, date, titre comme casting. Lors d’un live Instagram, plusieurs semaines avant l’annonce du titre, Tom ouvre un colis venant de chez Marvel. Il montre à toute son audience, l’affiche et lit à haute voix “Avengers : Endgame le 4 mai au cinéma”. Après avoir lu la lettre accompagnant l’affiche l’acteur prend conscience de son erreur et met fin au live. La toile s’affole et Marvel du avancé la promo du dernier volet de la saga.

Après tout les efforts fournis pour éviter les fuites, espérons que tout se passera bien pour notre agent secret britannique.

À lire également :

Edito : Le jour où ma mère m’a spoilé Game of Thrones

About author

Pasinato Pablo Journaliste Culturel VL Média
Related posts
À la uneActualitéFranceMédias

Afida Turner : en nuisette et décolleté XXL sur C8 pour parler coronavirus

À la uneActualitéFranceSanté

Coronavirus : le don du sang est essentiel pour aider les hôpitaux

À la uneSantéSociété

Coronavirus et théories du complot, un lien étroit

À la uneFranceMédiasSociété

"Coronavirus : l'état d'urgence", un échec pour France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux