À la uneCinéma

5 choses à savoir sur le film “Napoléon” de Ridley Scott

C’est le blockbuster attendu pour cette fin d’année, Ridley Scott revient avec son nouveau film « Napoléon ». Au casting, Joaquin Phoenix qui incarnera l’Empereur au côté de nombreux acteurs talentueux. Un film qui sortira au cinéma le 22 novembre prochain.

Avant la sortie prochainement du deuxième opus du film « Gladiator » dont le premier avait été un succès en salle. Le cinéaste revient au cinéma avec son nouveau film à gros budget et cette fois-ci, il racontera la vie de l’Empereur le plus célèbre au monde : Napoléon Bonaparte. Un casting exceptionnel, un film redouté par l’acteur principal, de la confiance entre les acteurs,… Revenons sur les 5 choses à savoir sur un film qui fait déjà parler.

1. Un Français dans le casting !

Le réalisateur du film, Ridley Scott a tenu sa promesse. Le film « Napoléon » propose un casting 5 étoiles. En tête d’affiche, Joaquin Phoenix qui incarne le chef d’Etat français, Napoléon Bonaparte. Il enchaîne les rôles à succès et les prouesses cinématographiques en ayant incarné « Joker » dont la suite ne devrait pas tarder à sortir, avec Lady Gaga au casting. Joaquin Phoenix, n’est pas à sa première collaboration avec le réalisateur puisqu’il était à l’affiche du film « Gladiator » sorti en 2000, dans lequel il incarnait le personnage Commode. La suite est attendue pour 2024, sans l’acteur. Joséphine de Beauharnais, sera incarnée par l’actrice Vanessa Kriby connue pour son rôle dans la série à succès « The Crown ». Et forcément, comment aborder un personnage historique français sans avoir dans le casting un acteur français. Tahar Rahim, qu’on retrouvera dans le biopic de Charles Aznavour intitulé « Monsieur Aznavour », donne la réplique aux stars hollywoodiennes. Il incarne Paul Barras, noble français, homme politique révolutionnaire et général de la Révolution et de l’Empire.

2. Une gifle improvisée

Joaquin Phoenix et Vanessa Kriby, ne voulaient pas tomber dans le cliché du drama de l’époque. Tout deux, se sont mis d’accord pour « se choquer mutuellement« , et de se distancer le plus possible sur les « moments bien orchestrés et trop conçus ». L’actrice insiste sur le fait qu’elle se sentait en sécurité avec l’acteur principal, étant d’une créativité exceptionnelle. Lors de la séquence du divorce entre Napoléon Bonaparte et Joséphine de Beauharnais, elle lui aurait demandé d’improviser :  » Tu peux me gifler, tu peux m’attraper, tu peux me tirer, tu peux m’embrasser, peu importe !« . Dans un accord de principe entre les deux stars, Joaquin Phoenix a alors giflé sa partenaire. Une séquence qui n’était pas prévue dans le scénario initial.

3. Joaquin Phoenix stressé par le film

Le film a failli ne jamais exister et c’est Ridley Scott qui raconte ce passage dans une interview pour le magazine Empire. Deux semaines avant le début du tournage, Phoenix serait rentré dans le bureau du réalisateur complètement paniqué : « Je ne sais pas quoi faire. », lui aurait-il dit, ce à quoi le cinéaste aurait répondu : « Oh mon Dieu. Bon, viens t’asseoir.« . Pendant dix jours, les deux hommes auraient repris le scénario, scène par scène, afin de décortiquer le moindre détail. Ridley Scott, compare ça, à une grande répétition. Ensemble, ils ont réécrit le scénario et décortiqué la vie de Napoléon : « Avec Joaquin, nous pouvons réécrire le film parce qu’il est mal à l’aise. C’est ce qui s’est passé avec Napoléon. Nous avons dépoussiéré le scénario pour l’aider à se concentrer sur l’identité de Bonaparte. Je devais respecter cela, car ce qui était dit était incroyablement constructif.« 

4. Une vie, deux axes

A travers la bande-annonce, on voit très rapidement les choix artistiques et scénaristiques qu’a pris le réalisateur. Le film va donc se dérouler en deux grands axes. Une partie sur la carrière militaire de l’Empereur, né à Ajaccio en Corse, Commandant en Chef de l’armée d’Italie puis de l’armée d’Orient. Le film abordera aussi sa carrière en tant que Consul à vie suite au coup d’Etat en 1799 et son sacre d’Empereur en 1804 à la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Un deuxième axe scénaristique plus personnelle sera aussi abordé dans le long-métrage. A travers sa personnalité, sa vie personnelle et sa relation avec Joséphine de Beauharnais, son seul grand amour qui sera le cœur du film. On découvrira l’homme derrière l’Empereur, ses ambitions, ses décisions et ses traits de personnalité, discutable.

5. Un film qui devait sortir sur les plateformes ?

Initialement, le film devait sortir sur la plateforme de streaming Apple TV + et non pas dans les salles obscures. Finalement, le long-métrage est bien attendu en salles et sortira le 22 novembre. Cependant, les studios Apple sont coproducteurs du film, ce qui leur permettra de le rendre accessible sur la plateforme. En France, chronologie des médias oblige, il faudra attendre plusieurs mois avant de voir le film en streaming.

YouTube video

A lire aussi : Kitbag : Joaquin Pheonix est Napoléon dans le nouveau Ridley Scott

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette dernière soirée des Battles ?

À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire va effectuer ses débuts en IndyCar à Long Beach !

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneMédias

Goldorak XperienZ : Dorothée de retour au Grand Rex

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux