ActualitéMédias

5 dates clés dans la carrière de Philippe Bouvard

Immense personnalité de la télévision et de la radio, Philippe Bouvard proposera son nouveau livre à 93 ans, « Le petit monde de Don Bouvardo », qui revient sur les grands moments de sa carrière.

Dès lors que l’on parle de télévision et de radio, son nom s’impose assez vite auprès des grandes personnalités qui ont forgé ses deux médias. A 93 ans, Philippe Bouvard a fait son retour sur France 5 dans C à vous à l’occasion de la parution de son nouveau livre, « Le petit monde de Don Bouvardo« .

1952 : son entrée au Figaro

Alors qu’il aurait pu partir à l’armée en Indochine, un ami lui permet d’entrer comme coursier au service photographies du Figaro, un journal qu’il connaît très bien. Dès l’année suivante en 1953, il obtient sa carte de presse et, avec les années, devient une plume redoutée et redoutable, ce qui ne cessera d’être sa marque de fabrique encore aujourd’hui.
Il a travaillé pour nombreux titres et fut rédacteur en chef, rédacteur et éditorialiste pour France Soir entre 1973 et 1998.

1977 : lancement des Grosses Têtes sur RTL

C’est sans doute l’une des émissions les plus connues de la radio. Et c’est Philippe Bouvard qui créa sous l’impulsion de Jean Farran, directeur de la station, le 1 avril 1977 l’émission Les Grosses Têtes. Une émission qu’il va animer jusqu’en 2014 après avoir été brièvement remplacé au début des années 2000 par Christophe Dechavanne. Si cette émission est le symbole de la radio et de RTL, elle témoigne aussi de l’attachement du journaliste et animateur pur cette grande maison qu’il connaît bien et dans laquelle il officia quand elle s’appelait encore Radio Luxembourg.

1982 : Le théâtre de Bouvard

Nouvelle émission culte mais cette fois-ci pour la télévision. Elle préfigure d’autres émissions tout aussi connue comme La classe ou On ne demande qu’à en rire car elle a lancé de très grands noms de l’humour : Les Inconnus, Michèle Bernier, Chevalier et Laspalès, Smaïn, ou encore Jean-Marie Bigard et Muriel Robin.

1992 : la 5000ème des Grosses Têtes

Il célèbre en grandes pompes – un comble pour un homme qui a fait de petite taille une qualité – le succès de son émission culte de la radio et sa 5000ème émission entourée de très nombreux sociétaires de l’émission. La même année, elle devient aussi une émission mensuelle sur TF1, davantage tournée vers des sketches très réussis et souvent grivois.

2014 : son départ des Grosses Têtes

L’animateur est débarqué de son émission pour être remplacé par Laurent Ruquier dès la rentrée suivante (il anime toujours l’émission avec succès). Il a très vécu ce départ et RTL continue d’ailleurs de lui laisser une place « moins exposée » sur l’antenne, avec Allo Bouvard qu’il animera jusqu’en 2020.

« Les Grosses têtes faisaient partie de ma vie comme elles faisaient partie de la vôtre je le sais. C’est dire si vous allez me manquer. Je penserais souvent à vous. Vous avez été plus de la moitié de ma vie professionnelle, sans doute la moitié la plus heureuse. »

Dernière des Grosses Têtes

A lire aussi : 5 dates clés dans la carrière de Jean-Luc Delarue | VL Média (vl-media.fr)

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
ActualitéCultureSéries Tv

5 conseils pour déguster au maximum un bon vin

ActualitéCinéma

Quels sont les 10 plus gros succès du cinéma français au box-office?

ActualitéSéries Tv

Fiction française : quel est notre bilan de la saison 2023-2024 ?

ActualitéSportTennis

5 champions ou championnes de tennis qui n’ont jamais gagné Roland-Garros

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux