ActualitéFrancePolitique

5 dates clés dans la carrière politique d’Elisabeth Borne

carrière politique grandes dates Elisabeth Borne Première Ministre

Lundi 16 mai, dans la soirée, l’ancienne ministre du Travail Elisabeth Borne a été nommée au poste de Première ministre par Emmanuel Macron.

La nouvelle est tombée hier sur les coups de 18 heures. Près de 30 ans après la nomination d’Edith Cresson sous François Mitterrand, la première femme à la tête du gouvernement, c’est au tour d’Elisabeth Borne d’être nommée Première Ministre. Cette dernière sera chargée durant les cinq prochaines années de répondre aux attentes des Français sur différents plans tels que le pouvoir d’achat, l’écologie ou encore les retraites.

Âgée de 61 ans, Elisabeth Borne a un CV bien chargé. Ingénieure, préfète, directrice de cabinet, ministre chargée des Transports, ministre de la Transition écologique… Retour sur les cinq dates importantes qui ont fait la carrière de la nouvelle Première Ministre.

2013-2014 : préfète de la région Poitou-Charentes

YouTube video

En début d’année 2013, Elisabeth Borne devient la première femme à occuper le poste de préfète en Poitou-Charentes.

2014-2015 : directrice de cabinet de Ségolène Royal

Seulement un an après avoir endossé son rôle de préfète, Elisabeth Borne se rapproche de Ségolène Royal alors présidente de la région Poitou-Charentes. De fil en aiguille, elle devient directrice du cabinet de la candidate à la présidentielle 2007, en charge du ministère de l’Écologie, avant de prendre la tête de la RATP quelques années plus tard.

2017-2019 : ministre chargée des Transports

YouTube video

Longtemps proche du Parti Socialiste (PS), Elisabeth Borne prend la décision de rejoindre La République en Marche (désormais « Renaissance ») en 2017. Quelques mois après, elle est nommée ministre des Transports par Emmanuel Macron, avec l’aide de son fidèle collaborateur et secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler.

2019-2020 : ministre de la Transition écologique

Bénéficiant déjà de la « fibre écolo », Elisabeth Borne remplace François de Rugy en tant que ministre de la Transition écologique. Une chute dure à encaisser pour l’ancien député français contraint de démissionner de son poste après la fameuse « affaire des homards » révélée par Mediapart.

YouTube video

Durant cette courte période, elle met en place le « plan vélo » et entame trois grands chantiers législatifs : la loi sur l’économie circulaire, la loi énergie climat et la loi d’orientation des mobilités.

2020-2022 : ministre du Travail

En juillet 2020, suite au départ d’Edouard Philippe, l’ancien Premier Ministre Jean Castex forme son gouvernement. Il choisit alors Elisabeth Borne en charge du ministère du Travail. On retiendra de son passage le déploiement des aides Covid et la mise en place du chômage partiel pendant la crise sanitaire. Mais aussi sa capacité à avoir réussi à ramener le taux de chômage à un niveau d’avant-crise, le plan « 1 jeune, 1 solution », ou encore sa gestion de la très contestée réforme de l’assurance chômage.

À lire aussi : Elisabeth Borne nommée Première ministre

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
ActualitéSéries Tv

On débriefe pour vous ... Griselda, Netflix récidive dans le trafic de drogues

ActualitéSéries Tv

On a revu pour vous ... le premier épisode de Dick le rebelle (1979)

ActualitéCinémaHistoire

"Une vie" : est-ce que le dernier film d'Anthony Hopkins est inspiré d'une histoire vraie ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous... It's a sin, la bouleversante tragédie du SIDA

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux