À la uneActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre… l’affaire Jonathann Daval

Lundi 16 novembre débute le procès du meurtre d’Alexia Daval morte en 2017. Son compagnon, Jonathann Daval, comparaît devant la cour d’assises de Vesoul pour son meurtre

1/ Un meurtre suspect

Samedi 28 octobre 2017, Alexia Daval envoie un message à sa famille précisant qu’elle partait faire son jogging. Quelques heures plus tard, ne le revoyant pas revenir, son compagnon, Jonathann Daval décide d’aller à la gendarmerie pour signaler sa disparition. Il explique ainsi aux gendarmes de Gray (Haute-Saône) avoir essayé de la contacter plusieurs fois, mais en vain. Les gendarmes décident donc de faire des fouilles. Deux jours plus tard Alexia est retrouvée morte dans les bois à cinq kilomètres de chez elle. Son cadavre est découvert sous en drap blanc et est partiellement calciné. A côté de ce dernier, un bouchon de bombe d’aérosol a été retrouvé. La bombe aurait servi pour brûler le corps.

Les soupçons se portent de plus en plus sur Jonathann Daval. Ce dernier qui disait l’avoir appelé plusieurs fois le matin de sa disparition ne l’aurait en fait jamais appelé. En effet, son numéro de portable n’apparait ni sur le téléphone fixe, ni sur le portable d’Alexia. De plus, son véhicule de fonction, une camionnette blanche, l’a trahi. Le matin même son véhicule est repéré, vers 9h30, par un chasseur près du bois où a été retrouvée la jeune femme. Mais ce n’est pas tout. Sa camionnette est équipée d’un traceur GPS qui s’active lorsque les portes de la voiture s’ouvrent. Ces derniers ont été déclenchés à 9h25 puis à 10h18, c’est-à-dire au même moment où est repéré la camionnette.

Le 29 janvier, Jonathann Daval est interpellé et son domicile perquisitionné. Plusieurs indices laissent présumer qu’il est bien l’auteur des faits. A son domicile est retrouvé le même type de drap qui a servi pour recouvrir le corps de sa compagne ainsi qu’une bombe d’aérosol sans son bouchon. Tout porte donc à croire que Jonathann Daval est le coupable. Mais pourquoi avoir commis ce crime alors que l’entourage du couple s’efforce à dire que c’est un couple modèle.

2/Un couple modèle

Le couple se connaissait depuis 2007 et semblait nager dans le bonheur. En 2015, ils célèbrent leur amour lors de leur mariage. Par la suite ils décident d’acheter une maison avec piscine, d’adopter un chat en attendant l’arrivée d’un heureux évènement (qui ne viendra jamais) et partage la même passion pour la course à pied.

Mais l’idylle est de courte durée. A la suite de leur mariage, Jonathann Daval indique souffrir de troubles de l’érection. Il finit par consulter et cela s’arrange partiellement. Cependant, le couple se dégrade un peu plus. Après avoir acheté leur maison, les querelles s’intensifient pour devenir quasi quotidienne. Alexia se confie à des amis et indique se sentir « délaissée » par son mari. De son côté, Jonathann Daval ne supporte plus les railleries d’Alexia envers sa mère, avec qui il est très proche.

De plus, l’annonce de l’infertilité de la jeune femme n’arrange en rien les choses. Le ton monte d’un cran entre les époux. Le jeune homme en vient à dire qu’il est insulté et frappé par Alexia lorsqu’ils sont tous les deux. Le 28 octobre 2018 à bout, Jonathann Daval commet l’irréparable et tue sa compagne.

3/ Jonathann Daval, gendre idéal

Pendant près de trois mois, Jonathann Daval se réfugie dans la famille de sa compagne. Il les côtoie presque quotidiennement. Ces derniers ne soupçonnent en aucun cas leur beau-fils. Ils le considèrent même comme leur fils. Lors de son enterrement ou de la marche blanche en hommage à sa compagne, il apparaît en pleurs et au plus bas. Il indique lors d’une marche blanche qu’Alexia était « sa première supportrice », son « oxygène ». Il suscite alors la compassion des personnes l’entourant. Rien ne laissant présager que c’est lui qui l’a tué.

Jonathann Daval, image de SEBASTIEN BOZON/AFP
Crédit : SEBASTIEN BOZON/AFP

4/ Les aveux

Ce n’est qu’au bout de sa cinquième audition, le 29 janvier 2018, que Jonathann Daval craque et avoue l’avoir tué. Il explique alors l’avoir tué par accident en la serrant dans ses bras. Mais l’autopsie réalisée révèle que la jeune femme est mort des suites de strangulation. Puis six mois plus tard, il change d’avis. Il annonce aux gendarmes que c’est son beau-frère qui l’a étranglé pour la calmer et ajoute que toute la famille est au courant de cela. Cette version tiendra une semaine. Jonathann Daval avoue à sa belle-mère l’avoir tué et assure  » je ne veux pas de votre pardon. J’ai tout perdu. C’était un accident, je n’ai pas voulu, c’était pas prémédité. C’est à cause de ses crises. Elle a fait une crise, je vous l’assure, ses crises d’hystérie ».

En juin 2019, une reconstitution est organisée. Lors de cette dernière Jonathann Daval effectuera, avec des gestes précis, toute la scène du meurtre de sa compagne. Il a donc, lors de la soirée du 27 au 28 octobre, frappé et étranglé pendant plusieurs minutes Alexia Daval. Il assure aussi avoir essayé de brûler son corps.

5/ Le procès

Lundi 16 novembre 2020, débute le procès de Jonathann Daval. L’accusé devra revenir sur les faits et expliquer à la famille si le meurtre de sa compagne était prémédité. De leur côté, les parents d’Alexia pensent que tout était prémédité. En effet, les gendarmes ont retrouvé sur son ordinateur un scénario minutieusement détaillé revenant sur les deux jours où la jeune femme était portée disparue.

De plus la lumière devra être faite sur qui est vraiment Jonathann Daval. Selon un expert psychologue, Jonathann Daval « qui se présente avec l’allure d’un chien battu », « sous un aspect fragile dépendant et soumis » serait en réalité « un homme déterminé, plutôt dominant, pouvant devenir colérique, voire agressif. »

Si le verdict le reconnaît coupable, Jonathann Daval encoure la réclusion à perpétuité.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneEnvironnementFrance

Écologie : c’est quoi le « Green Gap » ? 

À la uneReportages

« Marseille : confronté au trafic », un reportage éclairant sur le fléau de la drogue

À la uneMédias

"Fifty States" : un excellent podcast pour découvrir les 50 états américains

ActualitéCinéma

10 westerns iconiques de l’histoire du cinéma

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux