À la uneActualitéFranceSociété

5 fautes de français que tu dois éviter pour ton bien, et celui des autres

Alors que tu étais tranquillement en train de parler à ton pote, ce dernier fait une terrible faute de français qui te fait grincer des dents. Par politesse, tu n’as pas osé lui dire. Voilà une liste de 5 fautes de français à ne plus commettre qui pourra éventuellement lui être utile.

« Ils voyent »

Jusqu’à preuve du contraire, le verbe « voyer » n’existe pas. Contente toi donc d’ « ils voient », du verbe « voir ».

« C’est compréhensif »

Ah non. Ah non, non non. On utilise « compréhensif » lorsque l’on veut parler d’une personne qui comprend les autres. Lorsque l’on veut faire référence, par exemple, à un acte que l’on peut comprendre, ou que l’on peut expliquer et admettre facilement, c’est un acte « compréhensible ». De rien.

« Elles sont pourrites ces pommes »

On l’a déjà entendu maintes fois. On a même eu un doute, parfois. Mais non, « Elles sont POURRIES », c’est tout.

« Il s’est avéré vrai »

Et on plonge tout droit dans le beau monde des pléonasmes. Le sens premier de « s’avérer » est « se révéler vrai ».  Il est donc inutile de rajouter « vrai » après « s’avérer », épargnez-vous du temps et de la salive.

« Faire montrer »

« Je vais te faire montrer mes nouvelles chaussures », en voilà une phrase bien moche. On se doute que ton désir est de lui montrer tes nouvelles chaussures, et pas de faire en sorte que lui te les montre.  Du coup, « Je vais te montrer », ou « te faire voir » suffira amplement.

 

Related posts
À la uneEnvironnementFrance

Écologie : c’est quoi le « Green Gap » ? 

À la uneReportages

« Marseille : confronté au trafic », un reportage éclairant sur le fléau de la drogue

À la uneMédias

"Fifty States" : un excellent podcast pour découvrir les 50 états américains

ActualitéCinéma

10 westerns iconiques de l’histoire du cinéma

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux