À la uneActualitéCinéma

5 films pour redécouvrir la carrière de Gaspard Ulliel

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Gaspard Ulliel suite à un accident de ski. Âgé de 37 ans, l’acteur avait montré tout son talent dans de nombreux films, ce qui lui valu deux César. VL revient sur cinq de ses grandes apparitions au cinéma.

Les égarés (2003)

Gaspard Ulliel n’avait que 19 ans lorsqu’il a été nominé pour la seconde fois dans la catégorie du meilleur espoir masculin des César, un an après sa prestation dans Embrassez qui vous voudrez. Dans ce film, Gaspard Ulliel incarnait Yvan, un jeu homme débrouillard venant en aide à une famille fuyant les allemands durant la Seconde Guerre Mondiale. C’est aux côtés d’Emmanuel Béart, jouant la mère de famille, qu’il brilla.

Un long dimanche de fiançailles (2004)

L’année suivante, Gaspard Ulliel incarna le rôle de Manech, jeune soldat français mobilisé lors de la Première Guerre Mondiale. Accusé d’auto-mutilation, il est condamné à mort par la cour martiale et envoyé sur un No Man’s Land nommé Bingo Crepuscule. Son nom fait alors partie d’une longue liste d’hommes morts sur le champ d’honneur mais sa fiancée, Mathilde, ne le croit pas et va tout faire pour retrouver sa trace. Ce rôle valu à Gaspard Ulliel son premier Cesar dans la catégorie du meilleur espoir masculin.

Hannibal Lecter : les origines du mal (2007) :

Après la sortie de Le silence des agneaux en 1991 et Hannibal en 2001, dans lequel Anthony Hopkins jouait Hannibal Lecter, ce célèbre psychopathe cannibale, c’est au tour de Gaspard Ulliel d’incarner ce personnage. Cette fois ci, l’histoire remonte le temps et montre comment Hannibal Lecter est devenu un monstre après avoir vécu les atrocités de la Seconde Guerre Mondiale

Saint Laurent (2014)

Fils de deux parents impliqués dans le monde de la mode, Gaspard Ulliel se devait d’incarner le rôle d’Yves Saint Laurent. Le film revient sur la période entre 1967 et 1976 pendant laquelle ce grand couturier, icône de la haute couture française, a été marqué par de nombreux évènements. Pour ce film, Gaspard Ulliel a été nominé dans la catégorie du meilleur acteur aux César.

Juste la fin du monde (2017)

C’est au cœur d’un film réalisé par Xavier Dolan que Gaspard Ulliel remporta son premier César en tant que meilleur acteur. Il y incarna alors Louis, écrivain qui n’a pas vu sa famille depuis 12 ans et avec qui il va partager un dernier repas, avant de leur annoncer sa mort prochaine. Un repas familial où les passions humaines se déchaînent.

A lire aussi : Disparition de Gaspard Ulliel à 37 ans

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCinémaCulture

Qui est Michel Hazanavicius, le réalisateur qui fait l’ouverture du Festival de Cannes ?

À la uneFranceSport

Les 5 grands favoris du Tour de France

ActualitéFaits DiversFrance

Disparition de Lesline Ravel : c’est quoi cette "affaire Jubillar bis" ?

À la uneFranceSport

Qui est Cyril Benzaquen, en lice pour le titre de champion du monde de kickboxing ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux