À la uneActualitéFrancePolitiqueSociété

57% des français en faveur d’une intervention militaire à… Marseille

L’intervention militaire en Syrie ? Les français sont contre à 44%. Ironie du sort, ils sont pour un déploiement de l’armée à 57%, mais à Marseille !

«Seriez vous favorable ou opposé(e) à ce que l’armée soit envoyée à Marseille pour lutter contre la violence ?» C’est à cette question qu’ont répondu 944 français. Ce sondage YouGov pour le Huffington Post, publié jeudi, fait échos à un climat d’insécurité grandissant dans la cité phocéenne.
76% des sondés estiment qu’il y a une « aggravation durable de la situation » à Marseille ces dernières semaines. Ségolène Royal a été interrogée sur le sujet ce matin sur I-Télé, et se dit favorable à une coopération entre la police et l’armée. Manuel Valls avait exclu cette option en août dernier.

Le ministre de l'intérieur Manuel Valls à Marseille, le 21 mai 2012

Le ministre de l’intérieur Manuel Valls à Marseille, le 21 mai 2012

15 décès sont liés à des règlements de compte dans les Bouches-du-Rhône depuis début 2013, ils étaient 19 en 2012 à la même période. Pourtant, Marseille est loin d’être la seule ville où une intervention militaire est demandée. Le maire de Marignane, où un retraité a été tué par un braqueur, l’a demandé en août dernier : “c’est l’armée qu’il faut dans les zones de non droit”. Le maire de Sevran, Stéphane Gatignon, a fait la même demande en 2011. À l’époque, des fusillades avaient lieu fréquemment aux abords d’une école primaire de la ville, privant les enfants de récréation. Le maire avait alors déclaré : “depuis un mois et demi les règlements de comptes se multiplient dans le quartier, les habitants, les enseignants des écoles, les employés municipaux qui y vivent et y travaillent se sentent inquiets et tendus, si ce n’est terrorisés, ça ne peut plus durer”.

 

Crédit photo : MAXPPP / PHOTOPQR/LA PROVENCE/SOUILLARD afp.com/Boris Horva

Related posts
À la uneActualitéÉtudiantFranceNon classéPolitiqueSociétéSociétéVie Étudiante

Mouvement étudiant contre la précarité : blocus de l'Université Bordeaux-Montaigne

À la uneActualitéBrèvesMédiasSociété

Cash Investigation : Qui profit de nos impôts ?

À la uneActualitéBrèvesMédias

Spin the Wheel : L'adaptation arrive sur TF1

À la uneActualitéBrèves

Nous anti-gaspi, la nouvelle enseigne du 19ème

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux