ActualitéSexe

6 bonnes raisons de tester le BDSM

Le BDSM c’est le nom donné à toutes les pratiques sexuelles sado-masochistes. Remis en lumière avec le séduisant Monsieur Grey dans 50 nuances de Grey, c’est en réalité une très vieille pratique.

Le premier adepte reconnu dans l’Antiquité serait Phérosas, le frère d’Hérode (un roi grec), qui, selon la légende, aimait se faire attacher puis frapper par ses esclaves. Pourtant, toujours aussi mal vue dans les pensées collectives, cette pratique apporte en réalité plein de bienfaits que vous ne soupçonnez sûrement pas.
Voici les 6 raisons de tester le BDSM, si ce n’est pas déjà fait ! 

DISCLAIMER : Chaque pratique et rapport sexuel doit être réalisé OBLIGATOIREMENT avec l’accord et l’envie de son/sa partenaire.
Ne jamais oublier le consentement ! Pour les dominateurs, NE JAMAIS réaliser une pratique sans savoir exactement comment l’appliquer.

1/ Pour écouter sa petite voix curieuse

Si vous avez cliqué sur cet article, c’est que ce sujet vous intrigue. La curiosité est-ce qui nous maintient heureux au quotidien. L’envie de découvrir de nouvelles choses est propre à l’humain alors pourquoi s’en limiter lorsque celle-ci titille vos envies sexuelles ? 

2/ Parce que ça peut réellement faire du BIEN ! 

Plusieurs études montrent que la douleur, lorsqu’elle est choisie, et, hors de danger, peut être agréable. La recherche a démontré que les sensations de douleur et de plaisir activent les mêmes mécanismes neuronaux dans le cerveau. Ces deux émotions sont toutes les deux liées aux systèmes dopaminergiques et opioïdes impliqués dans le système de récompense. Alors après une grosse fessée, pas de honte à avoir du plaisir !

3/ Ça remplace le Yoga 

Les chercheurs vont d’ailleurs même jusqu’à affirmer que les effets du sadomasochisme se rapprochaient de ceux procurés par le yoga ou certaines pratiques de méditation. Bref, pour modifier son état de conscience, on a l’embarras du choix ! 

4/ Pour resserrer vos liens

Le BDSM offre un sentiment d’intimité et de connexion différent. Les pratiques peuvent être très intenses et nécessitent une grande confiance en son partenaire. Pour cela, il existe la règle d’or en BDSM : le safe word (umot de sécurité à établir obligatoirement pour arrêter si la pratique ne vous plaît plus)  

→ Et pour vous aider à pratiquer le BDSM en toute sécurité n’hésitez pas à établir un contrat moral ou écrit en y inscrivant vos limites réciproques. 

5/  C’est comme ouvrir la boîte de Pandore : il y a des centaines de jeux possibles

Une longue liste vous attend si vous décidez de vous lancer dedans. En voici quelques exemples pour bien démarrer :

  • Des pratiques les plus courantes : – la fessée /claque/tirer les cheveux – privation sensorielle – bondage (ligotage, attaches, menottes, – pensez à prendre la fourrure pour les poignets fragiles) – ordre – insultes – griffure et morsure 
  • Aux plus douloureux : Cordes – ruban – sextoys (fouet – vibro – anneau pénien) – contrôle d’orgasme (jeu de frustration) – étranglement / asphyxie  –  jeu de rôle – pince tétons – la fameuse boule de bâillon – harnais – aiguilles
  • En passant par les extrêmes : pendaison – brûlure – momification – noyade (hors danger mortel !) et la liste est encore longue !

6 / Pour changer la routine et tout simplement, vous amuser ! 

Faire l’amour, c’est beau, mais parfois limitant. On le sait, après quelques années en couple, nombreux sont ceux qui finissent par s’ennuyer. 

Alors pour renouveler vos ébats intimes, pourquoi pas piocher dans la longue liste ci-dessus et faire un petit tour dans un sex-shop pour trouver vos plus beaux objets. Et avis aux femmes et aux hommes amateurs de modes, n’hésitez pas à passer en boutique de lingerie, il y a souvent de très beaux costumes pour animer vos rôles plays.

Amusez-vous bien ! 

… de Emma FEYZEAU – avec la participation de Juliette Cosme 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

ActualitéMédias

Secret Story : qui se cache derrière "La Voix" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux