À la uneFrancePolitique

À quoi s’attendre pour les manifestations du 1er mai ?

Ce 1er mai 2023, jour symbolique, la mobilisation sera forte en France pour protester contre la réforme des retraites. La manifestation partira de la place de la République et défilera ensuite jusqu’à la place de la Nation. 

Cette journée du 1er mai s’apparente d’abord à une journée de manifestation contre la réforme des retraites. Ce sera donc la 13ème journée de mobilisation générale contre une réforme, validée en grande partie le 14 avril dernier par le Conseil constitutionnel, en particulier sur le recul de l’âge de la retraite à 64 ans, et promulguée dans la foulée par Emmanuel Macron. Reste encore en suspens le referendum d’initiative partagée, le second, sur lequel le Conseil constitutionnel doit se prononcer le 3 mai prochain.

La manifestation du 1er Mai a été lancée à l’appel des syndicats, dont la CGT, qui exigent le retrait complet de la réforme des retraites.

L’intersyndicale a appelé :

« l’ensemble des travailleuses et travailleurs, des jeunes et retraités à faire du 1er-Mai une journée de mobilisation exceptionnelle et populaire contre la réforme des retraites et pour la justice sociale. »

Selon les estimations du renseignement, le cortège à Paris devrait rassembler entre 80.000 et 100.000 personnes, tandis que des manifestations sont également prévues dans d’autres villes : 300 cortèges attendus à travers la France. C’est ce qu’a annoncé Sophie Binet, nouvelle secrétaire générale de la CGT, invitée sur le plateau de BFMTV le 24 avril, dénonçant le passage en force de la réforme des retraites, outre d’autres réformes « antisociales et violentes ». Sophie Binet a déclaré : « L’ensemble des organisations syndicales donnent rendez-vous le 1er mai à l’ensemble des Français pour un raz-de-marée populaire et historique ».

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, a appelé à une mobilisation massive partout en France. Le 14 avril dernier, il a déclaré sur TF1 que ce 1er mai serait une « Journée de mobilisation exceptionnelle et populaire contre la réforme des retraites et pour la justice sociale. (…) J’appelle à venir manifester très massivement partout en France, comme cela a été fait depuis début janvier (…) Pour dire non aux 64 ans et dire aussi qu’il faut agir dans les conditions de travail ».

© Juliette Cosme

Des perturbations dans les aéroports et les gares

La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 33% sur les aéroports de Paris-Orly, Marseille-Provence, Lyon, Bordeaux, Nantes, Toulouse et de 25% sur les aéroports de Paris-CDG, Nice et Beauvais.

À la SNCF, l’intersyndicale des cheminots a appelé à faire grève et à manifester dans tout le pays. Après l’action de la « journée de la colère cheminote » du 20 avril, l’intersyndicale a appelé à une mobilisation plus forte. Les prévisions de trafic ne seront connues que ce week-end.

Cette journée de mobilisation est l’occasion pour les travailleurs et les citoyens français de faire entendre leur voix et de défendre leurs droits. Les manifestants réclament une justice sociale pour tous, jugeant la situation économique et sociale en France préoccupante. Selon les travailleurs, les jeunes et les retraités, les difficultés auxquelles ils sont confrontés sont croissantes et les inégalités se creusent de plus en plus.

La journée de mobilisation du 1er est donc l’occasion de rappeler au gouvernement et aux dirigeants économiques que les travailleurs et les citoyens doivent être pris en compte dans les décisions politiques et économiques. Les manifestants espèrent que cette mobilisation sera entendue et que les revendications seront prises en compte par les autorités compétentes.

A lire aussi : L’épineuse réforme des retraites : duel entre gouvernement et opposants

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédiasPolitique

C'est quoi le projet de fusion entre France Télévisions et Radio France ?

À la uneInternational

“Turbulences extrêmes” : que s’est-il passé à bord du vol Londres - Singapour ?

À la uneMusique

"Le goût des choses" : Anne Sila sort son nouveau single

ActualitéFrancePolitique

Européennes 2024 : sur quels sujets les députés européens agissent dans la vie quotidienne ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux