À la uneActualitéBuzz

Abus de boissons énergétiques, bientôt l'hépatite ?

Le très sérieux British Medical Journal affirme que l’abus de boissons énergétiques pourrait entraîner des hépatites. Ce qui est le cas pour un Américain.

La revue britannique affirme que le patient aurait développé cette maladie après la consommation excessive de ces boissons. L’homme, Américain, pouvait en boire jusqu’à cinq bouteilles par jour.
Au final, le diagnostic est assez lourd : il aurait contracté une hépatite aiguë sévère.

Une addiction néfaste ?

Elles ne donnent pas forcément des ailes. Elles, ce sont les boissons énergétiques. Un Américain de 50 ans en aurait fait récemment l’amère expérience. L’homme, ouvrier dans le bâtiment, en consommait exactement quatre à cinq bouteilles par jour. Il s’est plaint, quelques jours plus tard, de maux de ventre et de nausées. Des urines foncées et une jaunisse l’ont encore plus inquiété. Les analyses ont finalement montré qu’il était atteint d’une hépatite aiguë sévère.

À voir aussi : Boissons énergisantes et alcool, même effet que la cocaïne ?

Des soupçons déja existants

Les auteurs de l’article pointent, en particulier, la forte consommation de la vitamine B3. Elle est aussi connue sous le nom de niacine. Le fait d’en consommer quatre à cinq bouteilles par jour fait dépasser la dose quotidienne recommandée, selon eux. Un dépassement qui n’atteignait pas, pour autant, la dose toxique pour l’homme. Une petite nuance pourrait peut-être être apportée à cette affirmation, puisque le patient avait été plus tôt testé positif au virus de hépatite C. Les suites de cette affaire ne manqueront cependant pas d’être étudiées avec attention. Ce serait, en effet, le deuxième cas d’hépatite aiguë sévère apparu dans ces conditions depuis 2011.

À voir aussi : Le Conseil Constitutionnel censure la taxe sur les boissons énergisantes

Source image : runnersworld.fr

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Days of our lives : Kristian Alfonso quitte la série après 37 ans

À la uneActualitéFrancePolitique

Barbara Pompili : une bonne réponse à la "vague verte" ?

À la uneActualitéFranceVie Étudiante

Bac 2020 : Une année pas comme les autres...

À la uneActualitéCulturePop & Geek

Comanautes : Invitez-vous dans le cerveau du Dr Strobal

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux