Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneCulturePop & Geek

Activision Blizzard : un premier trimestre record

Activision Blizzard a dévoilé le 4 mai dernier des résultats trimestriels records, notamment en raison du succès du jeu Overwatch

L’éditeur américain a réalisé sur le premier trimestre de l’année 2017 un bénéfice net de 426 millions de dollars (contre 363 millions de dollars sur la même période l’année précédente). Le chiffre d’affaire réalisé sur la période est également meilleur que prévu : 1,20 milliard de dollars (une hausse de 31.7% par rapport à l’année précédente) contre 1.09 milliard prévu. Cela conduit Activision à augmenter ses prévisions pour le reste de l’année.

Si ces résultats étaient attendus (depuis le 1er janvier dernier, l’action en bourse a gagné 47% de sa valeur), ils interpellent car ils soulignent la réussite de la prise de risque menée par l’éditeur dans la diversification de ses activités. Le trimestre en cours n’a vu aucun jeu « triple A » sortir, mais a plutôt vu les valeurs sûres de l’éditeur continuer à prospérer, avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités ou extension.

Image result for overwatch

Tracer, personnage d’Overwatch

Des résultats satisfaisants chez Blizzard, une année de transition pour Call of Duty

Dans la partie « Blizzard » de l’éditeur, ce sont principalement Overwatch et Hearthstone qui affichent de très bons résultats. Le FPS, sorti l’an passé sur consoles, s’est vendu à pas moins de 30 millions d’exemplaires. Quant au jeu de cartes, sa sortie remonte à 3 ans, mais compte 70 millions d’utilisateurs.

De l’autre côté, chez « Activision », la licence phare est sans conteste Call of Duty. Bien que l’opus sorti en fin d’année dernière (Infinite Warfare) soit une déception commerciale et critique, les résultats globaux de la firme n’en ont pas été impactés. Le prochain titre de la saga (WWII, prévu pour début novembre), prenant place dans la Seconde Guerre mondiale opère comme un retour aux sources de la franchise, et devrait être un succès : le premier trailer a été largement repris et le ratio like / dislike sur Youtube est à l’exact inverse de celui de la primo présentation d’Infinite Warfare. En outre, ce retour aux sources, opéré par le concurrent Battlefield l’an passé, a largement porté ses fruits, le titre étant un des plus gros succès de la franchise d’EA.

WWII, le prochain opus de la franchise Call of Duty

Le rachat de King, la bonne pioche?

Enfin, dans la partie mobile de l’éditeur, Activision avait fait les gros titres de la presse spécialisée l’an passé en rachetant l’éditeur King (Candy Crush et dérivés) pour pas moins de 5.9 milliards de dollars. Sur l’exercice trimestriel, l’éditeur mobile se positionne en troisième position aux Etats-Unis sur le secteur (en termes de revenus générés) derrière Supercell Oy (Clash of Clans) et Machine Zone Inc. (Game of War). Il est encore tôt pour juger de la pertinence du rachat de King du fait de sa seule présence mobile via Candy Crush et consorts, mais l’annonce de nouveaux titres mobiles prenant place dans l’univers de Call of Duty nous éclairera davantage sur les succès à venir – ou non, de l’éditeur dans ce domaine. Sur ce point, rendez-vous l’an prochain.

Le reste de l’année devrait également sourire à Activision Blizzard. Avec la sortie du nouvel opus de Call of Duty, du second épisode de Destiny (le 08 septembre) et des ventes de Overwatch (dont le profit total est estimé à 70 millions de dollars sur l’année), les résultats de la firme américaine devraient être en hausse toute l’année.

 

 

Related posts
À la uneInternational

Pourquoi J.K Rowling est-elle menacée à son tour ?

À la uneFranceSéries Tv

Qui sera l'héroïne de la saison 2 de L'école de la vie ?

ActualitéPop & GeekSéries Tv

On débriefe pour vous... The Sandman, une superbe adaptation

À la uneCinémaInternational

Qui était Anne Heche, cette actrice qui vient de mourir après un accident de voiture ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux