À la uneActualitéBrèves

Airbnb condamné pour un appartement sous-loué illégalement

Un propriétaire avait attaqué en justice la société pour négligence. Son locataire avait dépassé le délai de 120 jours de location en vigueur à Paris.

L’affaire concerne la sous-location d’un logement. Un particulier disposait d’un appartement à Paris qu’il louait 822 euros par mois.

Sans l’accord du propriétaire, il l’a sous-loué et a encaissé au total plus de 49 000 euros pour 119 sous-locations illégales.

Le propriétaire n’a pas récupérer l’argent qui lui revenait à cause de l’insolvabilité de son locataire.

A lire aussi : Une propriétaire loue son propre appartement sur Airbnb pour chasser son locataire

Ce même propriétaire a également assigné Airbnb Ireland et France à qui il reproche de ne pas avoir fait respecter le délai de 120 jours par an (délai maximal pour louer un logement dans la capitale).

« La société a manqué à ses obligations légales et doit être tenue pour responsable de ses manquements », a déclaré le tribunal.

C’est la première fois qu’Airbnb est condamné pour une affaire de sous-location illégale. La justice avait déjà était saisie en 2014 et 2016 mais seul les locataires avaient été condamnés à l’époque. La plateforme en ligne a fait appel de la décision.

tex

Related posts
À la uneSéries Tv

C'était il y a 15 ans ... le lancement de Camping Paradis

À la uneSéries Tv

Le Camping Paradis s'exporte à la neige à la veille des fêtes

À la uneInternationalSanté

Covid 19 : Un italien essaie de se faire vacciner avec un bras en silicone

À la uneFranceSanté

Où en est la 5ème vague de Covid, avant un nouveau conseil de défense lundi ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux