À la uneActualitéInsolite

Une propriétaire loue son propre appartement sur Airbnb pour chasser son locataire

Une propriétaire espagnole désespérée a trouvé la combine pour reprendre le contrôle de son appartement : elle s’est fait passer pour un locataire sur le site Airbnb. 

 

L’histoire de Montse Pérez, cette propriétaire malchanceuse, a été relatée dans le journal espagnol La VanguardiaElle explique dans celui-ci qu’elle avait loué son appartement, situé à Barcelone en bord de mer, à un locataire de 26 ans. Cependant, celui-ci n’a plus donné de signe de vie juste après avoir signé le bail. Après plusieurs visites afin de remettre les choses au clair, elle a eu la mauvaise surprise d’apprendre que le jeune homme n’habitait plus l’appartement et y a trouvé des touristes de passage à la place.

Il s’avère qu’il le louait en fait sur Airbnb à un tarif plus élevé que celui convenu dans le contrat de location. En effet, alors que lui payait un loyer de 950€ par mois, le locataire avait fixé le prix du logement à 200€ par nuit en juin et jusqu’à 250€ en août. Et tout cela bien sûr sans que la propriétaire soit au courant et en ignorant totalement une des clauses du contrat stipulant que l’appartement ne pouvait pas être sous-loué à des touristes.

 

Changement de serrure

Pour récupérer leur logement, Monste Pérez et son mari ont donc du mettre au point une combine. Ils décident alors de se faire passer pour des touristes à Barcelone et de louer leur propre appartement via Airbnb. Alors qu’ils sont enfin à l’intérieur, ils découvrent que le logement a été réaménagé afin d’accueillir plus de touristes.

La propriétaire, Montse Pérez

Pour s’assurer que le locataire, ou des touristes, ne remettront jamais les pieds chez eux, le couple s’empresse de changer toutes les serrures. Montse Pérez s’insigne dans La Vanguardia : “Mais comment est-il possible que la plateforme permette de publier des annonces dans le dos des propriétaires ?”.

La mairie de Barcelone s’est finalement engagée à retrouver le locataire malhonnête d’origine russe et chilienne, alors que la propriétaire s’est retrouvée confrontée à l’immobilisme d’Airbnb dans l’affaire qui a déclaré qu’il n’était pas en mesure d’agir. Il semblerait d’ailleurs que le locataire appartiendrait à une filière spécialisée dans ce type de fraude. Le russo-chilien aurait également modifié plusieurs fois son profil sur Airbnb d’après la fille de Monste Pérez. Il reste à ce jour encore introuvable.

 

A lire aussi : Berlin vs Airbnb : un combat de titans.

 

Related posts
À la uneSéries Tv

Les Simpson renouvelés pour une saison 33 et 34

À la uneFranceMédias

Des journalistes BFMTV et leurs consultants santé verbalisés dans un restaurant clandestin

À la uneÉtudiantFemmesFrance

Carrefour s’engage contre la précarité menstruelle

À la uneActualitéFrancePolitique

Gérald Darmanin annonce la dissolution de Génération identitaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux