Lundi 11 décembre, Apple a annoncé avoir fait l’acquision de l’application de reconnaissance musicale Shazam. Le montant de la transaction s’élèverait à 400 millions de dollars, soit près de 340 millions d’euros.

Business is business

Cette opération confirme les ambitions d’Apple dans l’offre musicale, Shazam étant implantée depuis plusieurs années au sein de Siri, l’assistant vocal des iPhone.

Les deux groupes disposaient par ailleurs déjà d’un accord selon lequel Shazam proposait aux utilisateurs d’acheter les morceaux identifiés sur iTunes. Apple acquiert ainsi une précieuse base de données sur les goûts musicaux de ses 120 millions d’utilisateurs. Les algorithmes de recommandation d’Apple Music et d’iTunes devraient largement en tirer profit.

« Une association naturelle »

Leader du téléchargement musical avec iTunes, Apple était jusqu’alors à la traîne concernant le streaming. Le secteur, ultra concurrentiel, est dominé par Spotify, revendiquant 60 millions d’abonnés, contre 27 pour la firme américaine. La compétition s’est renforcée depuis deux ans suite à l’explosion de YouTube et l’arrivée d’Amazon en octobre 2016, avec son service Amazon Music Unlimited.

« Depuis le lancement de l’App Store, Shazam s’est régulièrement classée parmi les app les plus populaires. Aujourd’hui, elle est utilisée par des centaines de millions de personnes à travers le monde, sur plusieurs plates-formes. L’association Apple Music-Shazam est donc tout-à-fait naturelle, les deux partageant cette même passion de la découverte musicale, délivrant la meilleure expérience possible à leurs utilisateurs », a commentée la célèbre marque à la pomme.

À lire aussi : Samsung prépare des batteries rechargeables en douze minutes