ActualitéBrèvesInternational

Arrestation d’un soldat allemand suspecté de préparer un attentat

Arrestation d'un soldat allemand suspecté de préparer un attentat

Stationné en France, le soldat aurait réussi à se faire passer pour un réfugié syrien. Il serait suspecté de préparer un attentat contre des étrangers.

Scène surréaliste hier où la police allemande a procédé à l’arrestation d’un soldat, lui-même allemand. Selon les autorités, il serait suspecté de préparer un attentat. Cette attaque serait même destinée à faire accuser des personnes étrangères, peut-être des réfugiés.

Il serait “impliqué dans les possibles préparatifs d’attentat“, c’est ce que rapporte aujourd’hui le parquet de Francfort. Arrêté à Offenbach, le soldat de 28 ans était stationné à Illkirch-Graffenstaden, dans la banlieue de Strasbourg, où se situe une importante base militaire franco-allemande. L’homme était suivi de près par des enquêteurs allemands, français et autrichiens depuis qu’il avait été repéré en train de cacher une arme à feu dans l’aéroport de Vienne (Autriche). Les autorités auraient aussi arrêté un étudiant allemand de 24 ans, complice présumé du soldat dans la préparation de l’attentat.

A lire aussi >> Marseille : une tentative d’attentat sur le sol français déjouée

Un attentat pour faire accuser les réfugiés syriens

Poursuivi dans plusieurs pays, le soldat a donc été arrêté alors qu’il suivait une formation. Les différentes forces de police, dont la police criminelle allemande, ont ensuite procédé à des perquisitions sur différents lieux propres à l’individu. La justice aurait donc récupéré plusieurs téléphones portables, des ordinateurs et des documents écrits. Au vu des contenus, le parquet en a conclu que les deux individus arrêtés présentaient des convictions xénophobes et qu’il étaient tout simplement racistes. L’attentat aurait servi à accuser les réfugiés syriens, qui sont plus d’un million à être passés par Allemagne depuis 2015.

L’enquête a permis de mettre à jour le stratagème effectué par le soldat ainsi que son plan. En 2015, il aurait réussi à se faire enregistrer comme demandeur d’asile en Allemagne, prétendant être d’origine syrienne. Acceptée en 2016, cette demande lui aurait garanti un logement et des aides sociales. Le soldat de 28 ans aurait ainsi effectué de nombreux allers-retours entre l’Allemagne et la France. Selon le parquet allemand, le suspect allait commettre un attentat avec l’arme qu’il avait cachée à l’aéroport de Vienne. Les empreintes retrouvées sur le revolver auraient permis aux instances de police de retrouver l’individu.

 

A lire aussi >> Attaque du bus de Dortmund : l’auteur présumé arrêté avait un mobile financier

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

Golden Globes 2020 : les nominations de la 77ème édition

À la uneActualitéBrèvesCultureMusiquePop & Geek

YouTube 2019 : Quelles sont les vidéos les plus vues ?

À la uneActualitéFootInternationalJeux olympiquesSport

Dopage: La Russie officiellement sanctionnée

À la uneActualitéCultureMusique

Décès de Juice Wrld : une génération maudite

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux