À la uneBrèvesInternational

Londres : 100 personnes déguisées en Statue de la Liberté manifestent contre Trump

Trump

Le président américain Donald Trump fêtera samedi ses 100 premiers jours à la Maison Blanche. Pour dénoncer son gouvernement, cent manifestants déguisés en Statue de la Liberté se sont rassemblés jeudi devant l’ambassade des Etats-Unis à Londres.

Offerte par la France aux Etats-Unis en 1886, la Statue de la Liberté est rapidement devenue un monument très important de la ville de New-York, ainsi que l’un des symboles du pays. Elle représente aujourd’hui de manière générale la liberté, l’émancipation vis-à-vis de l’oppression et l’espoir d’un monde meilleur.

Cent personnes brandissant une réplique de la flamme de la liberté comme la célèbre statue et portant de l’autre main des messages de l’organisation Amnesty international, tels que “Bienvenue aux réfugiés”, se sont rassemblés jeudi pendant une demi-heure devant le bâtiment diplomatique. Cette manifestation symbolique avait pour but de dénoncer la présidence de Donald Trump et notamment sa politique anti-immigration.

A lire aussi >> Allemagne : Donald Trump humilié au carnaval de Düsseldorf

En l’espace de seulement cent jours, le président Trump a réussi à menacer et saper à maintes reprises les droits de l’Homme aux États-Unis et à travers le monde,” a déclaré Patrick Corrigan, un responsable d’Amnesty. Une autre membre de l’organisation, Kerry Moscogiuri, a ajouté que “la statue de la liberté, si elle avait été vraie (…), aurait pleuré aujourd’hui.”

Des rassemblements similaires ont déjà eu lieu et sont à prévoir pour la journée de samedi, d’après Amnesty.

Related posts
À la uneActualitéFaits Divers

Nantes : le CHU condamné après le suicide d’une adolescente

À la uneActualitéInternational

Robert Downey Jr. en deuil après la mort de son assistant

À la uneActualité

Musée Grévin : une statue à l’effigie de Joe Biden fait son entrée

À la uneCulture

5 éléments pour comprendre … le mythe de Médusa

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux