À la uneInternational

Atlanta : 8 morts après 3 fusillades dans des salons de massages

Huit personnes, dont six femmes d’origine asiatique, ont été tuées par balle, ce mardi 16 mars, dans trois salons de massage dans la périphérie d’Atlanta. La police n’a pas encore établi le mobile du crime, toutefois ces fusillades surviennent dans un contexte de recrudescence des attaques contre des Américains d’origine asiatique.

Une première fusillade faisant quatre morts et deux blessés a eu lieu aux environs de 17 heures dans un salon de massage asiatique à Acworth, au nord d’Atlanta. Deux femmes d’origine asiatique, ainsi que deux autres personnes sont mortes sous les balles.

Deux nouvelles fusillades surviennent plus tard dans l’après-midi, dans deux salons de massage voisins, à Atlanta. Bilan des victimes : quatre morts. « A leur arrivée, les policiers ont retrouvé trois femmes décédées de blessures par balle visibles à l’intérieur. Toujours sur place, les policiers ont reçu l’annonce de tirs effectués de l’autre côté de la rue » explique la police de la ville. Ces quatre victimes supplémentaires sont elles aussi d’origine asiatique, selon l’Atlanta Journal-Constitution.

Six des victimes sont donc des femmes d’origine asiatique, mais le mobile raciste des attaques n’est pas (encore) confirmé.  Ces attaques interviennent dans un contexte de hausse des crimes commis contre les Asiatiques aux États-Unis.

Après examen des images de vidéosurveillance, «il est hautement probable» que le même tireur soit impliqué dans les trois attaques, a précisé un porte-parole de la police locale. Un suspect, Robert Aaron Long, âgé de 21 ans, est en garde à vue depuis hier soir, a annoncé la police du comté de Cherokee dans une publication Facebook. Il a été appréhendé à l’issue d’une course-poursuite, à plus de 240 kilomètres au sud d’Atlanta.

Un contexte de recrudescence des attaques contre des Américains d’origine asiatique

Les crimes contre les Asiatiques ont plus que doublé en 2020 aux États-Unis. Ils sont passés de « 49 à 122 l’année dernière dans les seize plus grandes villes américaines », d’après une étude du Center for the Study of Hate and Extremism. Le collectif Stop AAPI Hate rapporte également que « La communauté américaine d’origine asiatique vit un moment de peur et de grande peine ».

Jeudi dernier, le président, Joe Biden, avait d’ailleurs condamné dans un discours les violences contre les Américains d’origine asiatique, « attaqués, harcelés, blâmés et utilisés comme boucs émissaires ». Selon des militants antiracistes ce ressentiment a été alimenté par le discours de Donald Trump, qui désignait le Covid-19 comme le « virus chinois ».

« Les meurtres tragiques d’aujourd’hui à Atlanta réaffirment la nécessité d’agir et de protéger TOUTES les minorités marginalisées d’Amérique contre le racisme », a tweeté le célèbre avocat Ben Crump, connu pour représenter les proches de George Floyd.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInternationalSport

Les Etats-Unis vont boycotter les JO d'hiver en Chine

À la uneSéries Tv

Avy Marciano quitte Plus belle la vie après 10 ans

À la uneActualitéFrance

Effondrement d'un immeuble à Sanary-sur-Mer : une personne décédée

À la uneFrancePolitique

Valérie Pécresse grimpe fortement dans les sondages après sa désignation par LR

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux