À la uneActualitéFranceMédias

EXCLU. Afida Turner : “Je participerai aux 20 ans du Loft”

De retour de Dubaï où elle est apparue voilée pour la première fois, la chanteuse Afida Turner se confie à VL. Projets, voyages, spiritualité et retour en France. Tout y passe, avec une coupe de champagne !

VL : Le monde vit une pandémie depuis près d’un an et alterne les confinements et les couvre-feux. La plupart des salles de concerts et des boîtes de nuit sont fermées. Comment vis-tu cette période si particulière ?

Afida Turner : « Je suis anticonformiste. Je n’ai jamais pu accepter leurs règlements. Je ne dis pas que le coronavirus n’existe pas. Pour moi, ils ont surtout essayé de faire un coup d’Etat pour crasher l’économie et faire chier Trump. Je n’allais pas rester chez moi 1 an à devenir une grosse vache. Donc j’ai toujours voyagé dans des pays où il y avait moins de confinement : au Mexique, à Saint Martin côté Hollandais, Saint Barth, ensuite je suis revenue à Miami. Tout le monde est en Floride. Le confinement, ils se le mettent dans le trou du c**. Hallelujah »

Hors de question d’être une grosse vache alcoolique

La France, où se situe la majorité de tes fans, est sous couvre-feu à 18h, depuis le mois de janvier. Certains sont en détresse psychologique. Que penses-tu la stratégie française du couvre-feu ?

« C’est que du contrôle, pour crasher l’économie. Je pense surtout aux restaurateurs et hôtels qui se suicident car ils n’ont plus rien à bouffer. Encore une fois, le virus existe mais aller jusqu’à fermer tous les pays du monde pendant 1 an ?… Comment on faisait au Moyen Age, alors qu’il n’y avait ni médecins ni hôpitaux opérationnels ? Tout cela ne m’intéresse pas. Je continue à vivre ma life, hors de question que je devienne une grosse vache alcoolique ».

Qu’as tu envie de dire à tes fans qui sont en difficultés économiques, sociales, psychologique depuis bientôt 1 an ?

De tenir bon et de se faire aider s’ils en ont besoin, c’est très important ! Vous avez des balls énormes comme Trump donc il faut résister à ce virus ! La vie sera meilleure dans quelques semaines ! Afida Turner va revenir avec pleins d’actualités pour vous divertir ! Ce sera fantasmagorique !

Comme la plupart des étudiants, tu as eu des jobs étudiants. Tu étais notamment serveuse au Buddha Bar. Afida Turner, serveuse au Buddha Bar, c’était la tornade ?

On m’appelait la locomotive. Je cartonnais, je rentrais avec 800 balles de pourboire chez moi. J’étais très rapide, très efficace ! Fast and Furious ! C’est une période très heureuse car je travaillais au Buddha Bar de 18h à 00h00 et la journée j’allais au Cours Florent où je faisais mes castings et mes maquettes pour Canal+ et M6. A 16 ans, j’avais deux jobs pour m’acheter mes bats résilles, mon rouge à lèvres rouge et mes jupes en cuir

Quelle est ta recette pour être toujours de bonne humeur ?

« Comme tu sais, j’adore cuisiner ! Donc à Los Angeles, quand tout était fermé, je faisais du gigot d’agneau, des lasagnes, de la blanquette de veau ! Quand je viens à Paris, on me fait des bouchées à la Reine, je deviens complètement folle !! Sinon, j’étais au lit, je mangeais des hamburgers et je jouais à BeToYou. »

A 16 ans, j’avais deux jobs pour m’acheter mes bats résilles, mon rouge à lèvre et mes jupes en cuir !

En ce cette période de pandémie, où en sont tes projets ?

« Je n’ai pas gagné d’argent cette année, je vis sur mes économies. Il n’y a pas eu de show, de Guest apparence. Les enregistrements à Paris sur une reprise n’ont jamais abouti. J’ai préféré faire du sport et voyager, notamment à Dubaï !! J’adore l’abondance, je préfère me ruiner que me refuser quelque chose. Je suis une grande dépensière dans les restaurants ».

Dans quelques semaines, la France va fêter les 20 ans de la première téléréalité française : Loft Story. Tu étais la saison 2 sur M6, sous le nom de Lesly Mess. Tu es la seule personnalité de cette saison à faire carrière. Seras-tu présente pour cet anniversaire ?

A cause de la pandémie je ne pourrai pas être à Paris mais j’ai fait une longue interview qui sera diffusée mardi 7 avril à 21h15 sur TMC donc je vais participer au 20 ans du Loft ! Mes fans m’ont aussi fait une vidéo magnifique ! I love you mes fans et la France ! Vous êtes fantastic !”

La gagnante de la première saison, Loana, continue de défrayer la chronique en enchaînant les hospitalisations pour des prises de médicaments incontrôlées. Quel regard portes-tu sur son parcours ?

« Je ne suis pas une assistante sociale. On lui a tout amené sur un plateau. Si elle a décidé de se défoncer et d’accuser quelqu’un… tout le monde connait ses accoutumances ! A un moment donné, il faut être une grande fille, sortir, faire du sport. Je ne me suis jamais défoncée, je ne me drogue pas, je ne fume pas un joint. Je ne suis pas une assistante sociale, qu’ils se mettent tous un doigt dans le trou du c** »

Comment as-tu fait pour te protéger de ces démons-là ?

« Je n’ai jamais eu de papa ni maman. J’ai énormément galéré pour arriver là où je suis. Quand on mange de la merde, on apprécie le miel. Ce n’est pas après avoir effectué tout ce travail que je vais me défoncer. Je fais beaucoup de sport, 1h30 par jour, cependant je ne refuse pas les diners, ni le bon champagne, ni le bon vin et sinon je suis à l’eau, café. Je mange des protéines pour conserver le galbe de mes jambes, de mes seins et de mes fesses qui sont naturels ! »

Regarde ce que Dieu a fait de ma vie ! Je suis Afida Turner, je vis aux US et j’ai des fans incroyables !

La journée internationale des droits de la femme avait lieu en début de semaine. Que penses-tu de la libération de la parole sur les questions des violences physiques et sexuelles ?

 Je trouve très bien, si la relation est abusive. Il faut dénoncer et protéger les jeunes filles, les femmes et les enfants. Mais, à un moment donné, quand tu as une scène de ménage avec ton mec et appeler la police pour dire « il m’a fait si, ça » c’est bon quoi ! Tu dois aussi régler tes problèmes. Tout est à prendre en considération. Chez nous, c’est une culture. On se dispute, on casse les assiettes et puis après on se fait un diner en amoureux et on s’aime encore plus»

J’ai été victime de violences mais ça se termine bien

Selon toi, il y a des abus ? Parfois, la police est contactée pour pas grand-chose ?

« Bien sûr. Crois-moi, quand tu te prends une vraie claque dans la gueule par ton mec, tu n’appelles pas la police (rires). Je parle en connaissance de cause »

Tu as été victime de violences ?

« C’est déjà arrivée mais ça se termine toujours bien. Moi, c’est-à-dire que j’ai toujours été avec des mecs très masculins. On se dispute, comme tous les couples. J’aime bien la fessée (rires) »

Coach Meddy m’a voilé ! J’ai trouvé marrant !

Sur les réseaux sociaux, tu as surpris tout le monde en t’affichant voilée à Dubaï ! Comment s’est passé le séjour ?

« C’était ma première expérience. En arrivant, je n’ai pas aimé car j’avais l’impression d’être à New-York, avec un décor de Miami Californie. Il y avait du brouillard le matin et j’avais froid. J’ai rencontré Coach Meddy qui m’a montré les bons côtés de Dubaï , qui m’a fait aimer Dubaï : les belles plages désertes, très calme, des vues incroyables ! Il m’a amené à la mosquée et m’a voilé, j’ai trouvé marrant ! J’ai fait de la boxe avec lui ! (rires). Les gens sont très hospitaliers, c’est fantastique. Je peux m’y installer quelques semaines. C’est un monde très moderne !! »

As-tu conscience que les Emirats Arabes Unis sont l’un des pires pays au monde pour les femmes, qui sont très mal considérées, ne peuvent pas conduire, ne peuvent pas sortir sans leurs maris… ?

« Ah bon ? Moi j’étais en bas résille et en latex, j’étais très bien ! J’ai vu des très belles filles en cuissardes. Ils sont très tolérants. Je me suis voilée, sans savoir ce que je faisais. J’ai trouvé marrant. Ils sont plus tolérants qu’en France. Ici, quand on est arabe on doit aller au charbon pour que ce soit une petite connasse toute lisse qui récupère le job ! Les Français n’aiment pas la réussite donc maintenant j’explore Dubaï ! »

Pour terminer, quelle est ta relation à Dieu ?

« Elle est très forte ! Regarde ce qu’il a fait de ma vie !!! J’ai un passeport Français et un passeport Américain ! Je m’appelle Afida Cléopatra TURNER, vis aux Etats-Unis depuis 20 ans. Mes fans sont incroyables ! Chaque jour, je suis Je suis dans les meilleurs restaurants, avec les meilleurs vins, les meilleurs champagnes. Je crie tout le temps « my god ». Je parle à Dieu ».

Toutes reproductions sans la mention VL est interdite.

Related posts
À la uneActualitéSanté

Le vaccin Moderna pourra désormais être administré aux 12-17 ans

ActualitéEnvironnement

Les JO Tokyo 2020 sont officiellement ouverts !

À la uneEquitationJeux olympiques

JO 2021 : les cavaliers français prêts à affronter les épreuves de saut d’obstacles

À la uneActualité

Jean-Yves Lafesse est décédé de la maladie de Charcot

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux