À la uneActualitéInternational

Attaques au Burkina Faso : qui sont les 29 victimes décédées ?

Qui sont les victimes des attaques de Ouagadougou ?

29 personnes de 18 nationalités différentes ont perdu la vie lors des attaques dans un hôtel et un café-restaurant de Ouagadougou. Plus de 36 heures après les faits, nous en savons un peu plus sur l’identité des victimes et des assaillants.

Douze étrangers et 5 burkinabés parmi les 29 personnes décédées lors de l’attaque revendiquée par le groupe terroriste Al-mourabitoune. Tel est le dernier bilan du gouvernement burkinabé, alors que les victimes étrangères se trouvaient toutes dans le café-restaurant Le cappuccino, initialement visé par les assaillants.

Parmi les victimes étrangères, deux français et un portugais résidant en France étaient employés dans la même entreprise. Arnaud Cazier, Eddie Touati et Antonio De Oliveira Basto étaient en mission pour Scales, une entreprise de transport du Val d’Oise. Ils sont morts dans Le cappuccino.

Les deux Français et le Portugais parmi les victimes de l'attaque

Arnaud Cazier, Eddie Touati et Antonio De Oliveira Basto. Source : leparisien.fr

 

Un Américain de 45 ans, Michael James Riddering, compte également parmi les victimes. Bénévole pour l’organisation chrétienne Sheltering Wings, il se trouvait au Cappuccino en compagnie d’un pasteur. Selon le New York Times, il avait quitté la Floride en 2011 avec sa femme et sa fille pour le Burkina Faso. D’autres travailleurs humanitaires figureraient parmi les victimes.

Des assaillants “jeunes”

Six québécois auraient été tués au cours de l’attaque selon le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Ils étaient tous travailleurs humanitaires selon La Presse. Certains affirment que quatre personnes seraient de la même famille.

C’est la 2ème fois en une semaine que le Canada déplore des morts. Jeudi dernier, un canadien originaire de la banlieue de Montreal est mort lors des attentats suicide de Jakarta en Indonésie. Toujours selon le journal La Presse, le Canada n’exclut pas que d’autres canadiens figurent parmi les victimes de l’attentat du Burkina Faso.

Enfin, deux suisses seraient morts vendredi soir au début de l’attaque, selon le ministère suisse des Affaires étrangères. Aucune indication sur leur identité n’a été donnée. Mais selon plusieurs médias locaux, il s’agirait d’un ancien patron de La Poste suisse, Jean-Noël Rey, et d’un ancien député, Georgie Lamon. Les deux ont trouvé la mort au Cappuccino.

Quant aux trois assaillants, ils sont tous été identifiés. Ce sont tous des hommes, selon Simon Compaoré, ministre de la Sécurité intérieure burkinabée. Ils sont tous très jeunes. “Le plus âgé ne doit pas avoir plus de 26 ans”, selon Compaoré, et ils sont arrivés à bord de véhicules immatriculés au Niger.

*Image en Une : lalsace.fr

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéInternationalPolitique

Amy Coney Barrett : le nouvel atout de Trump à la Cour Suprême

ActualitéFrance

Le professeur Eric Caumes souhaite le retour du confinement

À la uneCultureSéries Tv

Pas de troisième saison pour "Mindhunter" de David Fincher

À la uneMédias

Halloween Quiz, le nouveau jeu «hanté» animé par Maxime Guény sur VL

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux