À la uneSéries Tv

Au-delà de Pokemon : 5 séries animées à voir ou revoir en famille

L’émission The Generique TV Show revient régulièrement sur  les dessins animés de notre enfance ; ici, on a sélectionné cinq séries animées actuelles, à voir sur Netflix à n’importe quel âge.

Jurassic World, la colo du crétacé – Épisodes de 20′

Passionné par les dinosaures, Darius fait partie des premiers visiteurs de la colo du crétacée, sur Isla Nublar. Avec d’autres enfants, il participe aux activités organisées par les deux moniteurs – visite de laboratoire, exploration de l’île et observation de dinosaures dans la nature. Mais sur Isla Nublar, les choses se passent rarement comme prévu… Le petit groupe va se retrouver livré à lui-même, en plein milieu des dinosaures et d’une nature sauvage. 

Avec Steven Spielberg comme producteur, cette petite série animée fera les délices des petits et des grands – surtout s’ils sont fans de dinosaures. Pleine d’action et d’aventures, avec ces jeunes ados coincés sur cette île , c’est une extension amusante et bien écrite de l’univers de Jurassic Park. Avec, en plus, d’excellents cliffhanger à la fin de chaque épisode… et un adorable bébé T-Rex pour lequel vous allez forcément craquer.

Kid CosmicÉpisodes de 20′

Kid est un petit garçon à l’imagination débordante, fan de comics et qui se rêve en super-héros. Un jour, il découvre les restes d’un vaisseau spatial et, à l’intérieur, cinq pierres conférant à leur porteur des super pouvoirs. Avec ses voisins Papy Georges, la serveuse Jo, la petite  Rosa âgée de quatre ans et un chat devenu médium, Kid va former une équipe hétéroclite afin de combattre les envahisseurs extraterrestres qui veulent s’emparer des pierres magiques. 

Cosmic Kid est un mélange entre récit initiatique et série de superhéros. Des personnages qui n’ont rien en commun obtiennent des pouvoirs extravagants (Papy George peut se dupliquer, Rosa devenir une géante, le chat a des capacités médiumniques…) mais, malgré tous leurs efforts, accumulent les gaffes et ont beaucoup de mal à sauver la planète… Mais Kid et son équipe font face à ces échecs et ne cessent de se soutenir face aux méchants (?) aliens. C’est frais, drôle et efficace, avec un ton qui rappelle un peu les Super-Nanas. 

HildaÉpisodes de 20′

Hilda, une petite fille qui a déménagé avec sa mère dans une maison isolée dans les bois, découvre que les lieux sont remplis de créatures fantastiques telles que des elfes, des trolls et des géants. Avec son compagnon Brindille, un renard-cerf adorable, elle va vivre toute sorte d’aventures et se faire de nouveaux amis bien  surprenants.

Hilda, série de bandes dessinées pour enfants, se prête très bien à la transposition à l’écran : cette petite héroïne curieuse et malicieuse découvre tout un univers féerique et fantastique, peuplé de créatures étranges parfois effrayantes au premier abord mais généralement amicales. Des géants qui naissent de montagne, des trolls qui vivent dans une petite communauté, des bonhommes en bois, des esprits de la nature, un elfe squatteur… Les épisodes racontent de jolies histoires douces et sensibles sur la tolérance, l’amitié et la bienveillance, avec une bonne dose de magie et de légende. 

Carmen Sandiego  – Épisodes de 20′

Carmen Sandiego (Gina Rodriguez) a été enlevée alors qu’elle était bébé. Petite orpheline, elle a grandi sur une île isolée ou l’organisation VILE entraine des enfants pour en faire des cambrioleurs de haut vol. Mais lorsqu’elle découvre la vérité sur VILE, Carmen s’échappe et décide de contrecarrer leurs plans à travers le monde. Avec ses amis, elle va alors parcourir le globe pour protéger des trésors, œuvres d’art et objets précieux  des griffes de l’organisation, tout en essayant d’échapper à un inspecteur d’Interpol.  

La série est une sorte de préquel qui raconte les débuts de Carmen Sandiego, voleuse globe-trotteuse qui est d’abord apparue dans un jeu vidéo au début des années 1990.Carmen est une petite fille attachante… mais une redoutable criminelle,  une voleuse accomplie capable de pénétrer n’importe où par effraction. Mais elle met ses talents au service du bien, afin  d’empêcher VILE de s’emparer d’artefacts et autres objets précieux. Le récit est enlevé, plein de suspense et  d’action ; chaque épisode se déroulant dans des villes différentes, c’est aussi pour les plus jeunes une occasion de découvrir un pays, une culture ou un folklore.  Intelligent et passionnant, que l’on soit petit ou grand.

Le guide Headspace de la méditationÉpisodes de 20′ (Netflix)

La méditation de pleine conscience, on en a tous entendu parler. C’est attrayant, on se dit qu’on essayerait volontiers… mais c’est aussi intimidant, on n’a pas forcément le temps et on ne sait pas trop par où commencer. Et bien, pourquoi pas par Headspace ? La série animée met en lumière les bienfaits de la pratique et propose des médiations guidées. 

Headspace, c’est l’adaptation d’une application de méditation. On retrouve la voix apaisante de son créateur, Andy Puddicombe,. Dans chaque épisode, il explore un thème précis : le lâcher-prise, le stress, la gratitude, la colère… Dans une première partie, le narrateur explique comment la méditation de pleine conscience peut affecter positivement le corps et l’esprit, aider à surmonter les problématiques grâce à des données scientifiques et à son expérience personnelle. Ensuite, il invite le spectateur à la pratique grâce à une méditation guidée de 5 à 10 minutes. Puddicombe nous invite à fermer les yeux mais c’est un peu dommage : à l’écran, de jolies animations colorées et souvent abstraites servent de support à  l’exercice. Destinée aux adultes, Headpsace est aussi parfaite pour les enfants à partir de, disons, 8 ans : cette série est une excellente introduction à la méditation et une boîte à outils pour nous aider à nous débarrasser du stress. 

Dinosaures, superhéros maladroits, cerfs-renards, cambrioleuse voyageuse ou séance de médiation : vous avez le choix, pour regarder la télé avec vos enfants. Liste à compléter avec vos propres suggestions en commentaires, évidemment. 

About author

Traductrice et chroniqueuse, fille spirituelle de Tony Soprano et de Gemma Teller, Fanny Lombard Allegra a développé une addiction quasi-pathologique aux séries. Maîtrisant le maniement du glaive (grâce à Rome), capable de diagnostiquer un lupus (merci Dr House) et de combattre toutes les créatures surnaturelles (vive les frères Winchester), elle n'a toujours rien compris à la fin de Lost et souffre d'un syndrome de stress post-Breaking Bad
Related posts
À la uneCinémaCulture

Festival de Cannes : suivez la cérémonie de clôture en direct

À la uneMédias

The Voice : on était dans les coulisses des répétitions de la finale

À la uneCultureMusique

Elektric Park 2024 : le festival électro à ne pas manquer !

À la uneSéries Tv

Plus Belle la Vie : qui était Abdel Fedala que jouait Marwan Berreni?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux