À la uneActualitéCultureMédias

Médiamétrie exclut Fun Radio des audiences radio

Fun Radio n’apparaîtra pas dans les prochaines audiences radio de juillet publiées par Mediamétrie. L’institut de mesure d’audience de la radio sanctionne de ce fait « les messages diffusés à l’antenne de Fun Radio qui ont affecté les conditions de recueil par Médiamétrie des audiences ». Médiamétrie estime dans un communiqué qu’ « une corrélation existe entre la diffusion de ces messages par Fun Radio et l’évolution de son audience« . L’audience de Fun Radio est en forte hausse depuis un an.   

fun radio

Audience de Fun Radio : Scandale ou « cabale de concurrents » jaloux ?

Les groupes NRJ, Lagardère Active, Next Radio TV, Skyrock et les Indés Radio accusent les animateurs de Fun Radio d’inciter les auditeurs de la station et leurs proches à répondre et à mentir aux études d’audience de Médiamétrie. Cette démarche fausserait les chiffres d’audience de la station musicale électro selon eux. Tristan Jurgensen, le patron de Fun Radio se défend sur puremédias : « Ce que font par ailleurs nos concurrents, c’est qu’ils se servent de trois messages isolés entre septembre et janvier dernier où, sur le ton de l’humour certains propos ont pu être mal interprétés ou être discutables. » Jean-Paul Baudecroux, le PDG de NRJ Group, parle plutôt d’une centaine de messages sur Europe 1 dans l’émission le grand direct des médias.


EXCLU – Le plus gros scandale jamais dévoilé… par morandini

Les mesures d’audience à la radio : l’étude 126 000

Décryptage des méthodes de mesure de l’audience de la radio pour mieux comprendre la polémique. L’audience radio se mesure à partir d’un panel représentatif d’individus de 13 ans et +. Le panel est interrogé majoritairement par téléphone. L’institut de sondage Médiamétrie pose des questions sur la durée d’écoute de la radio et le contenu écouté dans les dernières 24h car la mémorisation de l’écoute est peu fiable sur une plus longue période. Les audiences prennent en compte l’écoute en direct et l’écoute en différé. Les audiences mesurent deux critères cruciaux : l’audience cumulée (AC) qui correspond à l’ensemble des personnes ayant écouté au moins une fois telle station dans la tranche horaire de la journée quelle que soit la durée d’écoute, et la part d’audience (PA) qui représente le temps d’écoute d’une station dans le cadre de l’écoute globale du média radio. Les chiffres d’audience radio sont rendus publics tous les 3 mois.

Or, toute la question est de savoir si les messages diffusés à l’antenne ont impacté les réponses du panel de Mediamétrie. Le risque vient du fait que certains auditeurs pourraient avoir déclaré écouter Fun Radio alors qu’ils ne l’écoutent pas ou qu’ils pourraient avoir déclaré n’écouter que Fun Radio alors qu’ils écoutent également d’autres stations.

Les méthodes de mesure d’audience radio sont contestées par le groupe Lagardère depuis la publication des mauvais derniers chiffres d’Europe 1. Arnaud Lagardère aurait critiqué les « variations illogiques » entre les différentes vagues d’audience de Médiamétrie et les « incohérences » de ces mesures d’audience. Le PDG du groupe Lagardère souhaiterait même modifier les modalités de mesure. L’affaire Fun Radio ne fait qu’aggraver la méfiance des annonceurs et des stations envers les chiffres de Médiamétrie.

 

 

About author

Promotion 71 du CFJ Paris // Rédacteur en chef Médias à Radio VL // Rédacteur en chef adjoint et programmateur de Réveil Médias
Related posts
À la uneSéries Tv

Matlock : la série va avoir droit à un reboot

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? La vengeance sans visage (France 2)

ActualitéHistoirePolitique

C'est quoi la bataille de Stalingrad ?

ActualitéCinéma

15 répliques cultes de Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux