À la uneActualitéFranceMédiasPolitique

CNews : Audrey Pulvar suspendue d’antenne pour avoir signé une pétition anti Le Pen

CNews : Audrey Pulvar suspendue d'antenne pour avoir signé une pétition anti Le Pen

Audrey Pulvar animatrice du « Grand Rendez-Vous » et du « Grand journal de la présidentielle » sur CNews (ex ITélé) sera suspendue d’antenne jusqu’aux résultats du second tour des présidentielles, le 7 mai. La cause ? L’animatrice a signé une pétition féministe anti-Le Pen et pro-Macron.

Mercredi dans la journée, Florian Philippot, Vice-Président du Front National avait réagi à un tweet en interpellant CNews, chaîne d’information du groupe Canal+, à propos d’une pétition anti-Le Pen signée par plusieurs journalistes et femmes d’influences dont Audrey Pulvar.

Il a relevé alors le problème d’impartialité, par rapport à la journaliste qui anime des émissions politiques sur CNews, qui découle de cette signature.

Cette pétition reprochait notamment à Marine Le Pen « l’avortement qualifié de confort, la stigmatisation des femmes étrangères » ainsi que « l’instrumentalisation raciste du combat contre l’oppression religieuse.« .

Les soutiens politiques

Pour justifier la suspension d’Audrey Pulvar, CNews explique que la décision a été prise au nom de la « déontologie » et de  » la nécessité d’un devoir de réserve des journalistes qui ne doivent pas préciser pour qui ils votent. »

Suite à cette décision, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation, et Laurence Rossignol, ministre de la Famille, de l’Enfance et des Droits des Femmes, ont twitté sur leur compte respectif des messages de soutien et d’étonnement par rapport à cette décision.

La ministre de la Famille est également l’instigatrice de cette pétition pour contrer le FN au second tour des élections présidentielles. Laurence Rossignol insinue également que la suspension d’Audrey Pulvar s’est faite sur « injonction du FN ».

La réaction du Front National

L’actuel Vice-Président du Front National, très présent et très à l’aise sur les réseaux sociaux, s’est fendu d’une réaction par rapport à la suspension d’Audrey Pulvar, en estimant que CNews a fait preuve de responsabilité en prenant cette décision et appelle d’autres chaînes à en faire autant par rapport à leurs journalistes.

La principale intéressée dans cette affaire a également pu répondre sur cette décision en interpellant Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen qui expliquait que les rédactions allaient se vider rapidement vu que 90% des journalistes étaient contre eux.

Des soutiens extérieurs qui affluent sur Twitter

En tout cas depuis l’annonce de sa suspension, Audrey Pulvar reçoit plusieurs messages de soutien sur Twitter venant d’associations féministes et anti-racistes, des inconnus, quelques célébrités de la télé et d’ailleurs telles que Faustine Bollaert, animatrice sur M6 prochainement sur France 2.

 

Related posts
ActualitéInternationalNon classéSport

5 événements qui ont marqué l’Histoire des Jeux olympiques

ActualitéSéries Tv

Que sont devenus les acteurs de La petite maison dans la prairie ?

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneMédias

Goldorak XperienZ : Dorothée de retour au Grand Rex

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux