À la uneActualitéInsolite

Atterissage d’urgence pour la Turkish Airlines à cause du Wi-Fi

C’est une bien mauvaise blague qu’ont vécu les passagers du vol Nairobi – Istanbul. Un avion de la compagnie turque Turkish Airlines a été contraint d’aterrir en urgence. La cause ? Le nom d’un réseau Wi-Fi détecté à bord.

Jeudi 30 novembre, les 107 passagers du Boeing 737-800 ont eu une belle frayeur. L’avion, qui était au départ de l’aéroport de Jomo Kenyatta à Nairobi (Kenya), a été forcé de s’arrêter après seulement une heure de vol. Pendant le trajet, un voyageur a détecté la présence d’un réseau Wi-Fi inquiétant nommé “there is a bomb” (il y a une bombe). Le passager a immédiatement prévenu l’équipage, qui n’a pas pris le risque de poursuivre le vol. L’appareil a donc dévié de sa trajectoire pour se poser à Khartoum au milieu des véhicules de sécurité.

Un voyage avorté ?

Les passagers ont ensuite été soumis à plusieurs vérifications, avant d’être transférés dans le terminal pour y attendre la reprise du vol. “Les experts ont dit que le réseau en question avait été créé à bord de l’appareil”, a indiqué la compagnie aérienne dans un communiqué. Aucune précision n’a toutefois été donnée concernant l’identité du passager. Nul doute que le petit malin se souviendra de cette (très) mauvaise blague.

A lire aussi : Par superstition, une passagère jette une pièce dans le réacteur d’un avion

Related posts
À la uneInternational

Coronavirus : l'épidémie s'accroît en Amérique du Sud

À la uneMusique

MHD : une vie de prisonnier mouvementée 

À la uneBrèvesCinémaSéries Tv

Marianne : Samuel Bodin, créateur de la série, va réaliser le film Cobweb pour Lionsgate

À la uneHigh TechInsoliteSociété

La question du jour : pourquoi doit-on mettre le « mode avion » ... en avion ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux