À la uneActualitéFrance

” ‘Bamboula’, c’est à peu près convenable” pour un syndicaliste de la police

Luc Poignant

Invité dans l’émission C Dans L’Air, le syndicaliste policier Luc Poignant a déclaré au sujet des insultes policières ” ‘Bamboula’, c’est à peu près convenable”. Des propos qui ont naturellement choqué.

La scène s’est passée jeudi soir sur la chaîne publique France 5. En pleine affaire Théo, l’émission C Dans L’Air a décidé d’inviter plusieurs intervenants afin de parler de la situation conflictuelle entre la police et les jeunes de banlieue. Luc Poignant, chargé de communication du syndicat Unité SGP Police, était présent pour défendre les forces de l’ordre. La journaliste Caroline Roux lance alors le syndicaliste sur les reproches que font les jeunes à la police .”On se fait contrôler, on se fait traiter de “bamboula”, on se fait cracher dessus…”, a rapporté la journaliste.

La réponse du syndicaliste ne se fait pas attendre. Il déclare “Parce que les mots “bamboula”, d’accord ça ne doit pas se dire, etcetera, ça reste encore à peu près convenable”. Bamboula et convenable, deux mots qui n’ont rien à faire dans la même phrase. Pour certains, le syndicaliste s’est mal exprimé mais pour la majorité ces mots sont ignobles et inadmissibles.

Bruno Le Roux condamne, le policier s’excuse

Le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux s’est vite exprimé sur le sujet. “En toutes circonstances, l’exemplarité, l’éthique, le respect des personnes et celui des valeurs de la République, doivent guider l’action et le comportement des forces de l’ordre», a rappelé le ministre. «Le lien de confiance entre les Français et les policiers et les gendarmes chargés de les protéger doit reposer sur une exigence absolue de respect mutuel”

Contacté par la rédaction de France Info, Luc Poignant a dit “comprendre l’emballement” provoqué par ses propos. “Le mot ‘convenable’ a été mal choisi de ma part, il ne correspond ni à ce que je suis, ni à l’esprit de mon propos. Je tentais de démontrer que pour renouer les liens dans ce contexte tendu, il fallait du respect provenant des deux côtés. Mais si quelqu’un a pu se sentir blessé, je lui présente mes excuses les plus plates. Ce n’était pas mon but”

Les réseaux sociaux indignés

A lire aussi :Le racisme est-il légal en France ?” s’indigne Mario Balotelli

Related posts
À la uneActualitéInternational

Reine Elizabeth : son premier anniversaire sans le prince Philip

À la uneCinémaCulture

Top 10 des meilleurs films dans l’espace

À la uneSport

Saumur Complet : dernière ligne droite avant Tokyo

France

Comment nettoyer son salon de jardin ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux