À la uneActualitéFootSport

Before Ligue 1 : Marseille, saison de ouf ?

Radio VL termine son Before Ligue 1 aujourd’hui avec l’OM, le club qui suscite le plus d’interrogation en Ligue 1 cette saison.

Bielsa No Se Va ! Ce slogan, vous l’avez entendu à tout bout de champ en fin de saison dernière ! Si vous êtes Marseillais, vous hésitez sûrement encore à vous le tatouer dessus. Premier pendant 14 journées de championnat la saison dernière, l’OM du technicien argentin a fait rêver puis pleurer avec une seconde partie de championnat désastreuse. Si on se fixe au résultat, c’est une saison comme une autre à Marseille. Mais dans la manière, on vous dira que non. Il faut dire que ce fameux El Loco a rendu le Vélodrome fou. Imprévisible dans ses choix, une philosophie de jeu inédite en Ligue 1, Bielsa a insufflé quelques choses et a surpris. Mais à trop surprendre, l’Argentin a surpris ses propres hommes et a précipité tout le monde dans le ravin. Preuve de classe et de conscience, il a toujours reconnu lui même son erreur. Et mis fin aux sottises de certains journalistes et supporters qui estimaient que l’OM qui gagne est celui de Bielsa, et celui qui perd appartenait aux joueurs. En tout cas, pour cette nouvelle saison, le paris Bielsa continue, avec un effectif largement renouvelé, peut-être même le meilleur mercato de Ligue 1 et l’Europa League. Quoi qu’il en soit, l’OM restera une attraction énorme tant que l’Argentin sera là, reste à savoir s’il restera encore longtemps…

Bielsa gère ses hommes à l'entrainement

Bielsa gère ses hommes à l’entrainement

Le billet du supporter, Alexis Cimolino, Chroniqueur Le Sporting Club

Si l’on est optimiste, on peut se dire que la 3e place est accessible pour l’OM, derrière Paris et Monaco. Après, tout dépendra de ce que peuvent apporter les recrues. Car le mercato a été un peu à l’image de l’entraîneur, complétement Loco. Miser sur des joueurs ayant très peu joué ces dernières années (Diaby, Diarra, Manquillo), c’est osé ! D’autre part, si beaucoup de joueurs sont arrivés, ils sont nombreux aussi à être partis, et pas des moindres (Payet, Gignac, Ayew, Imbula pour ne citer que les plus importants). Comment le club va-t-il digérer la perte de ces éléments majeurs ? Thauvin a-t-il les épaules pour prendre les clés du jeu et faire oublier les 16 passes décisives de Payet ? Batshuayi, «super sub» la saison passée, sera-t-il aussi décisif en tant que titulaire ? On aura des premiers éléments de réponse dès samedi contre Caen, lors de la 1ère journée du championnat. Les prémices d’une saison qui s’annonce longue pour le club phocéen, avec, en plus des compétitions nationales, la Ligue Europa. Et pas question de galvauder cette Coupe d’Europe, où l’on peut raisonnablement rêver d’un parcours intéressant (huitième ou quart de finale). Restons prudents tout de même, car le bilan des matchs amicaux est mitigé : deux larges victoires mais face à des équipes faibles, une défaite avec un effectif largement remaniécontre Livourne et un succès de prestige contre une Juve pas prête. La seule rencontre face à un adversaire de calibre européen et en avance dans sa préparation (Fenerbahçe) s’est soldé par une défaite. C’est donc sans réelle certitude que l’équipe débute la saison officielle. Mais faisons confiance à Marcelo Bielsa pour tirer le meilleur de son groupe et faire rêver les supporters marseillais. L’Argentin a obtenu les joueurs qu’il voulait (ou a donné son accord pour ceux qui lui ont été proposés). Il n’aura donc cette fois-ci aucune excuse.

Thauvin et Batshuayi ont une grosse carte à jouer cette saison

Thauvin et Batshuayi ont une grosse carte à jouer cette saison

Joueur clef : Florian Thauvin

Depuis le départ de Gignac, Payet et Ayew, il est attendu comme le métronome de l’attaque marseillaise, voir même du jeu. Vu l’inconstance de Barrada, on attend de lui un rôle décisif, espérons qu’il ait enfin les épaules pour.

La recrue : Karim Rekik

Si Diarra et Diaby ont été les attractions du recrutement de l’OM, la recrue la plus prometteuse est bien ce jeune défenseur. Agé de 21 ans, l’international Hollandais d’origine tunisienne à tout pour réussir à l’OM. Un sacré tempérament, un vrai talent, on se demande même pourquoi City n’a pas souhaité le conserver aprés son retour de prêt au PSV, où il a brillé.

L’espoir : Michy Batshuayi

Le Belge a été un excellent joker de luxe la saison dernière (9 buts) mais il doit maintenant s’imposer comme un titulaire indiscutable à la place de Gignac, partit au Tigres. Si on suit son évolution en Belgique, la pépite du pays s’était montré excellent au Standard quand on lui avait confié l’attaque. Bis repetita ?

Retrouvez l’ensemble des clubs de Ligue 1 dans le dossier BEFORE LIGUE 1

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Why women kill : la série de Marc Cherry finalement annulée par Paramount+

À la uneCinémaCulture

La Fête du cinéma : ça fonctionne comment ?

À la uneCultureSéries Tv

C’est pour quand le retour de Madame est servie ?

À la uneSéries Tv

Le destin de Lisa : la série débarque sur Salto

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux