À la uneActualitéSport

Bielecki et Szmal font tomber les Experts

La Tauron Arena et ses 15 000 supporters laisseront un goût amer aux Experts de Claude Onesta. Plutôt bien entrée dans sa compétition, la France a chuté hier à Cracovie face à l’équipe organisatrice : la Pologne (31 à 25).

Ce genre d’affiche était connu par nos bleus qui en ont pourtant vu d’autres. Les glorieuses victoires en Croatie ou au Danemark laissaient penser que les français resteraient de marbre face à une ambiance hostile. Pourtant, hier, les champions d’Europe en titre ont subi les évènements que les polonais orchestraient.
Dès le début de la rencontre, les rouges et blancs ont pris d’assaut la défense tricolore – méconnaissable – à l’instar de Bielecki : tout simplement intenable hier.
La France prend donc un coup sur la tête d’entrée et tente de réagir avec ses forces. La relation « Arrière-Pivot » est donc privilégiée, étant l’arme des Experts en ce début d’Euro. Loin d’être dupes, les polonais ont travaillé la vidéo et s’attendaient donc à une telle stratégie. La défense à plat, très lourde, empêche Nikolas Karabatic de trouver son frère. De plus, l’impatience des français en attaque, qui s’encastrent totalement dans le secteur central, commence à faire briller le gardien de la Pologne. En effet, Szmal était en verve hier soir et a maintenu un taux de parade très élevé durant toute la première période (60%).

Szmal (18 arrêts)

Szmal (18 arrêts)

Après un temps mort posé en catastrophe par Dinar à la 10ème minute, la France tente de défendre en 5-1 (défense avancée) et Mahé remplace Narcisse. Onesta et son adjoint ne se trompent pas ; la base arrière n’est pas dedans, mais pas du tout… Ce choix tactique se révélera payant et la France reviendra à 3 longueurs des polonais à la mi-temps. Un petit miracle.

La seconde partie du match est plus intéressante collectivement, la France comprend que les solutions seront difficiles à trouver et que la défense polonaise doit être mise en mouvement. Les actions commencent à prendre forme et finissent aux ailes, où Luc Abalo est le seul français titulaire au niveau de cette rencontre (5 buts).

Malheureusement pour les Experts, la performance de Szmal est grande ! Un nombre incroyable d’échecs aux tirs va se répéter. Nicolas Karabatic bégaie son handball (1/7 aux tirs) tandis que Bielecki crucifie Omeyer (9 buts).
L’écart est grandissant et c’est logique. Score final (31/25).

La Pologne réalise l'exploit de battre la France

La Pologne réalise l’exploit de battre la France

Si cette défaite ne signifie pas que les bleus sont éliminés, ils devront toutefois s’imposer lors des 3 prochains matchs du tour principal et ce dès jeudi soir face à la Biélorussie pour accéder au dernier carré de la compétition.
Du côté polonais, s’il y avait encore des sceptiques, cette équipe se présente comme grandissime favorite d’un championnat d’Europe qui est très relevé, mais où, à n’en pas douter, le soutien du public pourra transcender ses hommes.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 4e soirée d'audition ?

ActualitéSéries Tv

On regarde ou pas ? Furies, la série avec Lina El Arabi et Marina Foïs

À la uneÉtudiantFranceRégions

Rendre possible les études pour les bacheliers des petites villes !

ActualitéSéries Tv

On a redécouvert ... le premier épisode de Zorro (1957)

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux