À la uneActualitéCinémaCulture

Brie Larson, révélation brillante de States of Grace

Le 23 avril, prenez votre agenda et réservez vous un peu de temps pour aller au cinéma. Mercredi sort States of Grace, dernière pépite du cinéma indépendant américain qui nous dévoile une des plus jolies surprises de l’année, l’excellente Brie Larson.

Si vous n’avez pas encore entendu ce nom, Brie Larson, les prochaines semaines rattraperont votre oubli. Révélation lumineuse du dernier film de Destin Cretton, States of Grace (Titre original : Short Term 12), dont il s’agit ici de son second long-métrage, elle est une de ces actrices qu’il faudra suivre.

States of Grace, un film tout en grâce

brie-larson-revelation-brillante-de-states-of-graceLe jeu de mots peut paraître aléatoire et pourtant il reflète une réalité, celle d’un film vrai, sans fard, ni paillettes. States of Grace, c’est l’histoire d’une jeune femme sensible et déterminée, Grace, jouée par Brie Larson, à la tête d’un foyer pour jeunes en difficulté. A la fois mère et meilleure amie, elle est source de stabilité pour ces jeunes en errance affective, abandonnés par leur propre famille. L’arrivée d’une jeune fille, dont l’histoire lui semble proche, la met face à son propre passé et la révèle à elle même.

A la fois drôle et émouvant, States of Grace est une de ces œuvres, qui, sous une apparente légèreté de surface, aborde le thème difficile d’enfances désœuvrées à protéger et reconstruire. Loin d’être un film tire-larmes comme Hollywood nous en sert chaque semaine, le long-métrage de Destin Cretton est plein de grâce et fragile, à l’image de son personnage principal.

Tourné en seulement 20 jours et avec un budget de moins d’un million de dollars, cette petite perle est issue de l’expérience de deux années du réalisateur dans des centres pour jeunes défavorisés, et notamment d’anecdotes et récits qu’il a lui même entendu de ses anciens collègues. Ces « réalités augmentées », comme il le dit lui même, ont d’abord été écrites dans un premier scénario dès 2010, mais la difficulté du financement relative à ce genre de sujet a compliqué l’affaire. Néanmoins, l’acharnement de Destin Cretton a payé et, heureusement, au vu de l’excellent film qu’il en est ressorti.

Brie Larson, une découverte discrète

La salle dans laquelle je me trouvais était dithyrambique : la performance de la jeune actrice, Brie Larson, a fait l’unanimité. Eclatante d’une beauté simple et lumineuse, elle est l’un des principaux atouts de ce petit bijou. Qualifiée par certains critiques américains de « révélation silencieuse », elle est dans le film le reflet d’un personnage mystérieux, incapable de révéler ce qu’il ressent, même aux personnes les plus proches de lui. La rencontre avec une jeune adolescente projette la jeune femme face à ses propres démons, dont le corps garde encore les stigmates.

brie-larson-revelation-brillante-de-states-of-grace

Si le personnage de Grace est son premier grand rôle, Brie Larson est une de ces actrices américaines qui ont commencé très jeunes à jouer. Apparaissant dès l’âge de 6 ans dans des publicités, elle a été souvent cantonnée à des rôles de second plan pendant longtemps. 2013 est pourtant son année : Spectacular Now, Don Jon… et States of Grace. Un temps pressentie pour les Oscars pour son rôle dans le film, elle n’est pas choisie. Mais sûrement, n’est-ce pas là le plus important : magnifiée par une photographie tout en douceur et par la caméra, parfois tremblotante, de Destin Cretton, elle a trouvé le rôle à la hauteur de son talent, celui d’un personnage complexe, à fleur de peau, toujours au bord d’un précipice où il suffit d’un pas pour tomber.

Ainsi, peu de films sont capables de vous marquer, et pourtant States of Grace peut faire partie de l’un d’eux. Offrant de grands moments de vie et d’espoir, il est toujours sur le fil du rasoir, comme l’héroïne principale, prêt à se briser à tout moment.

[youtube id=”Qt5QX5F4I6k”]

States of Grace de Destin Cretton

Avec Brie Larson, John Gallagher Jr., Kaitlyn Dever, Rami Malek

Durée : 1h36

Crédits photos :

© Version Originale / Condor

Related posts
À la uneArtCultureFranceSociétéSorties

Les spots les plus instagrammables de Paris

À la uneActualitéSexe

Le site pornographique Luscious laisse fuiter les données de ses membres

À la uneActualitéFaits DiversFranceSpectacles

Bordeaux : un poney euthanasié après une chute lors d'un spectacle

À la uneActualitéFranceInternationalPolitique

G7 : Le dispositif sécuritaire de Christophe Castaner attendu au tournant

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux