À la uneFrancePolitique

Bruno Le Roux a-t-il menti sur son CV en disant qu’il avait fait HEC et l’ESSEC ?

Bruno Le Roux

Le CV de Bruno Le Roux, disponible en ligne jusqu’à jeudi sur plusieurs sites officiels, faisait mention de passages à HEC et l’ESSEC. Or, impossible de trouver trace de son passage dans l’annuaire de ces deux écoles.

Bruno Le Roux, fraîchement nommé à la tête du ministère de l’Intérieur, aurait-il “gonflé” son CV ? Jusqu’au jeudi 8 décembre, sa biographie sur le site du ministère mentionnait deux choses. Premièrement, que le premier flic de France avait étudié à HEC et deuxièmement, qu’il avait étudié à l’ESSSEC.

Sauf que nos confrères de Marianne sont allés vérifier dans les annuaires des anciens élèves des deux grandes écoles. Au total, dix Le Roux ont été trouvés mais aucun ne portait le prénom de Bruno. Vendredi 9 décembre, les mentions “diplômés de l’ESSEC” et “de HEC” disparaissaient soudainement de la biographie.

blroux

Joint par Marianne, le cabinet de Bruno Le Roux a reconnu une “erreur”. La mention “ancien élève de HEC et de l’ESSEC” n’a “jamais été validée” par le ministre de l’Intérieur, reconnaît-on. “Il est titulaire d’un DEA de stratégie et management à Paris-X, en partenariat avec HEC et l’ESSEC. Il y a dû y avoir des cours à HEC et l’ESSEC, mais ça n’en fait pas un ancien étudiant pour autant”.

“Indiquer ‘ancien élève d’HEC et de l’ESSEC’, c’est jouer sur les mots”

Marianne a également contacté un ancient de ce DEA, promotion 1997 (neuf ans après Bruno Le Roux). “Indiquer ancien élève d’HEC et de l’ESSEC, c’est jouer sur les mots”, a-t-il confirmé en riant. Il explique que l’Université Paris-X, qui faisait à l’époque la sélection et délivrait le diplôme, bénéficiait en effet d’un partenariat avec HEC et l’ESSEC.

Mais les professeurs de ces deux grandes écoles ne dispensaient que quelques heures de cours par semaine sur le campus à Paris-X. Pas de quoi prétendre être diplômé des deux écoles de commerce.

Quand Bruno Le Roux se vantait d’avoir fait HEC

Mais alors d’où vient cette “erreur” mentionnée plus haut par le cabinet de Bruno Le Roux ? “C’est une personne qui a mal interprété les diplômes de Bruno Le Roux sur un premier site. Les autres biographies n’ont fait que copier-coller”, répond un collaborateur du ministre de l’Intérieur.

Pourtant, Caroline Bernard, ancienne professeure d’Histoire-géo au collège Roger Martin du Gard d’Epinay-sur-Seine, se souvient, toujours auprès de Marianne, que Bruno Le Roux se vantait souvent d’avoir fait HEC. Ancien élève de ce collège, Le Roux s’y rendait chaque année de 2007 à 2012 pour raconter son parcours à des élèves de troisième.

“L’une des premières questions posées par les élèves, c’était tous les ans ‘combien vous gagnez ?‘”, se rappelle l’enseignante. Sur ce, l’intervenant répondait toujours : “Attention, moi j’ai fait HEC, et quand je revois mes anciens camarades, je vois bien que ce n’est pas moi qui gagne le plus d’argent.”

*Sources : Marianne, Libération

Related posts
À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

À la uneSéries Tv

C'était il y a 15 ans ... le lancement de Camping Paradis

À la uneSéries Tv

Le Camping Paradis s'exporte à la neige à la veille des fêtes

À la uneInternationalSanté

Covid 19 : Un italien essaie de se faire vacciner avec un bras en silicone

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux