À la uneActualité

Carlos Ghosn, victime d”une agression judiciaire” au Japon

Retour à la case prison pour Carlos Ghosn. A 5h50 ce matin, l’ex-PDG de Renault-Nissan a été arrêté par le procureur local, accompagné de 20 personnes. Une arrestation pour fraude fiscale qui surprend dans le monde entier.

Il demande le soutien du gouvernement, “pour me défendre, pour préserver mes droits, en tant que citoyen pris dans un engrenage incroyable à l’étranger“. Le ministre de l’Economie Bruno Lemaire s’est exprimé sur le sujet au micro de BFTMV : “Carlos Ghosn bénéficie de la présomption d’innocence, l’Etat étant actionnaire de Renault, il demande une transparence totale sur l’affaire“.

Une affaire exceptionnelle

Quelques heures auparavant, il dénonce au micro de TF1/LCI, une instrumentalisation du parquet par des personnes de chez Nissan “voulant le réduire au silence”. Selon la télévision locale NHK, le fait qu’il retourne en prison est également exceptionnel. Surtout quand l’on connaît le montant pharaonique de sa caution, 8 millions d’euros. Le procureur adjoint Shin Kukimoto justifie les moyens mis en oeuvre par “un risque de destruction des preuves“.

Pour rappel, il est déjà sous le coup de 3 inculpations pour déclarations inexactes de revenus sur les années 2010 à 2018, dans des documents remis par Nissan aux autorités financières, et pour abus de confiance.

Retour derrière les barreaux

Il se trouve désormais au centre de détention de Kosuge, Nord de Tokyo. L’endroit même où il a déjà passé plus de 100 jours, avant d’être libéré sous caution le 6 mars dernier. Ses avocats dénoncent “une volonté d’humilier publiquement Carlos Ghosn, un placement injustifié qui prouve l’acharnement du parquet à son encontre“. En témoigne la foule de journaliste présente aux abords de la résidence du magnat de l’automobile, lors de sa sortie vers 10h30.

 

A lire aussi : Carlos Ghosn est sorti de prison

Related posts
À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix du Japon : Mercedes de nouveau sur le toit du monde !

À la uneBrèves

« C’est du gâteau » : L’émission à la française de Netflix

À la uneActualitéFootSport

France Turquie : un match qui sort du cadre sportif ?

À la uneActualitéFaits DiversSociété

L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux