À la uneActualitéFrancePolitiqueSociétésociété

Vaccins, Pass Navigo, gaz, … : ce qui change ce 1er juin

Comme à chaque début de mois, plusieurs changements sont mis en œuvre à compter du 1er juin. Entre tarifs du gaz, prix de certaines consultations médicales, vaccins obligatoires, assurances pour les sinistres et gratuité dans les transports à Paris, découvrez ce qui change ce 1er juin.

Comme à chaque mois, des nouveautés arrivent dans le paysage français, VL vous en présente certaines d’entres elles : 

Hausses de certaines consultations médicales

Votre médecin traitant peut vous demander d’aller vous rendre chez un spécialiste. Dans ce cas, le tarif de la consultation vous coûtera maintenant 50€ au lieu de 48€. Quant à celle chez un psychiatre ou un neurologue passera de 60 à 62,50€.

Sick Curious George GIF - Find & Share on GIPHY

Vaccins obligatoires pour les nourrissons

Les parents des enfants nés en 2018 doivent présenter dès aujourd’hui le carnet de santé du nourrisson pour vérifier si il a reçu les 11 vaccins obligatoires depuis le 1er janvier. Cette démarche est nécessaire pour pouvoir inscrire son enfant dans une crèche ou dans un autre établissement d’accueil.

Hausse des tarifs du gaz

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a autorisé le fournisseur Engie à augmenter en moyenne ses prix de vente de 2,1% dès le 1er  juin 2018 : une hausse d’environ 0,7% pour le tarif de bas, 1,3% pour l’eau chaude et 2,2% pour la cuisson et le chauffage. Seul les personnes ayant souscrit à un contrat à prix de marché fixe ne sont pas concernés. 

Nouvelle assurance en cas de sinistre

La France a subi ces derniers mois de nombreuses inondations. Dès ce 1er juin, les assureurs indemniseront ceux qui subissent un dégât des eaux et d’incendie dans une copropriété quand le montant est inférieur à 5 000€.

Gratuité du Pass Navigo pour les plus de 65 ans

Les parisiens âgés de plus de 65 ans peuvent obtenir dès aujourd’hui gratuitement un Pass Navigo. Ce titre sera aussi gratuit pour les personnes handicapées. Pour pouvoir en bénéficier, il faut habiter la capitale depuis au minimum 3 ans et « appartenir à un foyer fiscal acquittant un impôt sur les revenus soumis au barème inférieur ou égal à 2 028 € (première demande) à 2 430 € (renouvellement) ». Cela pourrait concerner 200 000 parisiens et le coût pris en charge par la mairie de Paris serait de 12 millions d’euros. 

 

Related posts
À la uneCinéma

Qui est Matthias Schoenaerts, l'acteur qui va jouer Johnny Hallyday au cinéma ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... Shardlake, détective de l'ombre

À la uneInternationalPolitique

Qui était Ebrahim Raïssi, le Président iranien décédé dans un crash d'avion ?

À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux